Black Dog, du grand Dave McKean

Black Dog, les rêves de Paul Nash, Dave McKean. Editions Glénat, 120 pages, 25 euros.

Le projet est né d’une collaboration entre le festival de Kendall en Angleterre, celui d’Amiens et l’auteur de comics (mais aussi graphiste, plasticien, compositeur…) Dave McKean (Arkham Asylum), voilà deux ans et demi. Dans sa version scénique, le résultat a été présenté dans l’ex-capitale de Picardie en juin 2016, d’abord dans le cadre du festival de bande dessinée puis lors du centenaire de la Bataille de la Somme. Un spectacle majestueux et saisissant.
La version imprimée, en version originale anglaise et en format comix était, elle aussi, déjà assez fulgurante, biographie fantasmée des « rêves » et cauchemars de Paul Nash, peintre surréaliste anglais avant, pendant et après la Grande Guerre.
Avec une grande créativité graphique, changeant de style de chapitres en chapitres, Dave McKean restituait ce traumatisme collectif de la Grande Guerre et ces peurs incarnées par ce Black Dog« , chien noir qui va accompagner Nash tout au long de son existence. Oeuvre surréaliste aussi, jouant autant voire plus sur l’affect et la sensation visuelle que sur le récit.
Deux ans après, voici donc la version française. Après des approches chez Futuropolis et Casterman, c’est donc Glénat qui a pris le pari d’éditer cet album. Et le choc est encore plus fort. Déjà par la perception plus sensible et complète du texte. Mais aussi et surtout car les planches éclatent dans le grand format de l’album (27,4 x 36,8 cm, quasiment la taille d’une feuille A3 !). Ici, les doubles pages qui parsèment l’album deviennent de vrais tableaux. L’effet est, littéralement, magistral et les mots sont assez faibles pour décrire la sensation perçue en tournant les pages. Un ouvrage unique et étonnant. Du grand, et même donc du très grand Dave McKean, donc !
A noter que Glénat associe au lancement de l’album une exposition d’oeuvres de Dave Mc Kean dans sa galerie, rue de Picardie à Paris, jusqu’au 7 novembre.

0
J'aimeJ'aime
0
J'adoreJ'adore
0
HahaHaha
0
WouahWouah
0
TristeTriste
0
GrrrGrrr
Merci d'avoir voté !

Tags:

  • Au-delà des betteraves et des patates, la Picardie produit aussi des bandes dessinées. Rien d’étonnant, puisque résident ou sont nés ici un nombre grandissant d’auteurs. C’est l’objet de ce blog d’en parler. Tout comme des autres albums intéressants du moment, d’où qu’ils viennent. Et aussi de l’actualité qui nous touche et se rattache au 9e art. Bref, un blog qui ne se veut absolument pas officiel, ni exhaustif… mais éclectique et aussi varié que les goûts de chacun des contributeurs. // Cet espace est animé par des amoureux de cet art qu’on qualifie de neuvième – en professionnels (journalistes au Courrier picard), mais surtout en amateurs (fans du genre). Il est fait de chroniques très ouvertes. Tous les genres y sont critiqués. Avec une tendance à privilégier les albums qu’on aime, puisque la critique, quelle qu’elle soit, est forcément une mise en valeur publique. Notre principe de chronique est simple : un résumé de l’histoire pour la situer ; un regard sur l’ouvrage en général, le style, le scénario, le dessin… Cet espace est ouvert à tous, soyez-y les bienvenus ! /// Deux précisions : 1> Tous les dessins des images d’en-tête (ci-dessus) sont des extraits d’affiches (signés Jiro Taniguchi, Guarnido ou Druillet) réalisée dans le cadre des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens ; extraits reproduits avec l’aimable autorisation de l’association On a marché sur la bulle. 2> La plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande, elles seront retirées.

  • Voir les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez également peut-être

L’île mystérieuse de Kenji Tsuruta

L’île errante, tome 1, Kenji Tsuruta. Editions Ki-oon, 192 pages, 15 euros. Jeune et ...

Tanya, diabolique tentation

Tanya the evil, tome 1, Carlo Zen (scénario), Chika Tojo (dessin). Éditions Delcourt, 160 ...

La BD à la Une du « journal du centenaire » du Courrier picard

Le deuxième numéro du « journal du centenaire 14-18 » du Courrier picard, ce mardi 20 ...

Petit, mais costaud, ce livre sur la bande dessinée !

Le petit livre de la bande dessinée, Hervé Bourhis, Terreur Graphique. Editions Dargaud, 200 ...

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

Processing files…