B-Gnet, le seigneur des rigolos

Santiagolf du Morbihan, B-Gnet. Editions Vraoum, 96 pages, 15 euros.

Après Santiago, Santiagolf (logique); et après le western, place à l’heroïc-fantasy et aux légendes celtiques.
« Par-delà les glaces de feu du Snjörland, de l’autre côté du désert d’eau des Atlantes, Là où commence et se termine le monde habité, c’est la Bretagne… » Et c’est là que demeure Santiagolf, noble chevalier, époux de la divine Chicowen (princesse elfique un peu casse-bonbon à toujours chanter en jouant de la harpe, mais bon…). Et toujours prêt à accomplir toutes les quêtes. Cette fois, à la demande de son épouse, il lui faut ramener du pain elfique (sans gluten). Une quête épique au cours de laquelle il rencontrera (régulièrement) le mage Goudalfe, il traversera les landes brumeuses d’Armorix, peuplées de barde fou et de porteur de menhir géant, il devra éviter les pièges de la plage des morts. Et tout cela avant d’atteindre la célèbre boulangerie de la mère Poudlard, à Saint-Michelfe, ou Santiagolf voit sa quête échouer, faute de crédits dans son amulette…  Au retour, c’est un autre drame qui l’attend, puisque Chicowen a été enlevée par les sbires du crédit du dragon.
Cette fois, c’est une aventure d’une toute ampleur qui attend le chevalier. Accompagné du nain Pabloïn et du mage Goudalfe, il ira jusqu’en Normandia, avec ses cavaliers du Rouen montés sur leurs bicornes (qui produisent aussi le lait pour fabriquer d’odieux fromages qui puent, et même jusqu’au coeur de Pan-Ham, la terrible cité des Pan-Hâmiens (à tête de chiens), refuge du nécromancien reclus dans la Nécro-Dame de Pan-Ham…

Déjà très drôle dans ses histoires courtes, remixant de façon très spirituelle les plus célèbres héros de la BD franco-belge ou quelques classiques du cinéma, l’auteur lyonnais avait franchi une étape avec son précédent album, Santiago, qui passait allègrement en revue tous les clichés du western. Il récidive cette fois avec un autre genre propice aux détournements: l’heroïc-fantasy. Dans ce pastiche décalé du Seigneur des Anneaux, où l’on retrouve aussi des emprunts à Astérix et des clins d’oeil aux clichés régionaux bretons, normands ou parisiens, il n’a de cesse de détourner les morceaux de bravoure habituels au genre, mais toujours au profit d’un récit enlevé. Et qui tient remarquablement la route malgré un format plutôt long (96 pages), grâce notamment à des dialogues jubilatoires et un second degré omniprésent, qui multiplie d’autant le plaisir de lecture.
Côté dessin, B-Gnet soigne aussi ses planches, et notamment ses décors (de la cathédrale de Paris au Mont-Saint-Michel, des landes bretonnes aux collines normandes). Encore un grand moment d’humour très référentiel et non-sensique comme on les aime.

Réagissez avec Facebook comments ou en cliquant sur un emoji (ci-dessous)
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation et d'optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d'audience.
0
J'aimeJ'aime
0
J'adoreJ'adore
0
HahaHaha
0
WouahWouah
0
Super !Super !
0
TristeTriste
0
GrrrGrrr
Merci !

Tags:

  • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

  • Voir les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez également peut-être

François Hollande, de Mali en pis…

Moi, Président, tome 2: Jusqu’ici tout va bien, Marie-Eve Malouines (scénario), Faro (dessin). Editions ...

Il n’y a pas d’âge pour être heureux

L’obsolescence programmée de nos sentiments, Zidrou (scénario), Aimée de Jongh (dessin). Editions Dargaud, 144 ...

Un « Prométhée » un peu obscur

Prométhée, tome 9 : dans les ténèbres (1/2), Christophe Bec (scénariste), Stefano Raffaele. Éditions ...

Clifton, droit devant !

Clifton, tome 22: les gauchers contrariés, Zidrou (scénario), Turk (dessin). Éditions Le Lombard, 48 ...

Apocalypse maintenant sur l’Infinity 8

Infinity, tome 5: Le jour de l’apocalypse, Davy Mourier et Lewis Trondheim (scénario), Lorenzo ...

Des pages d’histoire

[media id=1 width=320 height=240] Entre les Bulles Katarina Octobre 1940. Caserné dans la région ...