Cloué sur place de terreur avec « Seuls »

Seuls, tome 11: les cloueurs de nuit, Fabien Vehlmann (scénario), Bruno Gazzotti (dessin). Editions Dupuis, 48 pages, 10,95 euros.

Toujours séparés, les jeunes héros sont contraints de faire face… seuls aux mystères du monde des limbes. Suite directe du tome 10, ce nouvel épisode s’attache cette fois plus particulièrement à Yvan.
Réfugié dans la maison de vacances familiale en Bretagne, il hésite à rejoindre Néosalem ou règne le psychopathe Saul – qui retient prisonnier une partie de ses amis – ou retourner vers les Terres-Basses de Fortville et ses créatures surnaturelles. Une apparition de Camille, qui lui révèle être « l’enfant-Minuit », « l’élu » attendu des familles du mal, va le contraindre à agir. Car celle-ci lui annonce que les cloueurs de nuit vont venir le chercher, quitte à la ramener, morceaux par morceaux…

La similitude des couvertures entre ce tome 11 et le précédent n’est pas que fortuite. Et les regards apeurés des héros, Terry la dernière fois et Yvan cette fois-ci, sont là pour annoncer encore un album sinon totalement terrifiant, du moins l’un des plus sombres de la série. Et l’arrivée, surgissant de la mer, des cloueurs de nuit au regard vide est un des « climax » forts de la saga.
Pour le reste, on peut saluer encore l’imagination de Fabien Vehlhmann dans sa proposition de nouveaux personnages et sa savante maîtrise de l’attention du lecteur (même si l’on peut se demander s’il sait exactement où il veut en venir). Une fois encore brillamment restitué dans un style semi-réaliste dynamique par Bruno Gazzotti, ce nouveau tome maintient le suspense. Et son cliffhanger rend une fois de plus impatient de connaître la suite.

Réagissez avec Facebook comments ou en cliquant sur un emoji (ci-dessous)
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation et d'optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d'audience.
0
J'aimeJ'aime
0
J'adoreJ'adore
0
HahaHaha
0
WouahWouah
0
TristeTriste
0
GrrrGrrr
Merci d'avoir voté !

Tags:

  • Au-delà des betteraves et des patates, la Picardie produit aussi des bandes dessinées. Rien d’étonnant, puisque résident ou sont nés ici un nombre grandissant d’auteurs. C’est l’objet de ce blog d’en parler. Tout comme des autres albums intéressants du moment, d’où qu’ils viennent. Et aussi de l’actualité qui nous touche et se rattache au 9e art. Bref, un blog qui ne se veut absolument pas officiel, ni exhaustif… mais éclectique et aussi varié que les goûts de chacun des contributeurs. // Cet espace est animé par des amoureux de cet art qu’on qualifie de neuvième – en professionnels (journalistes au Courrier picard), mais surtout en amateurs (fans du genre). Il est fait de chroniques très ouvertes. Tous les genres y sont critiqués. Avec une tendance à privilégier les albums qu’on aime, puisque la critique, quelle qu’elle soit, est forcément une mise en valeur publique. Notre principe de chronique est simple : un résumé de l’histoire pour la situer ; un regard sur l’ouvrage en général, le style, le scénario, le dessin… Cet espace est ouvert à tous, soyez-y les bienvenus ! /// Deux précisions : 1> Tous les dessins des images d’en-tête (ci-dessus) sont des extraits d’affiches (signés Jiro Taniguchi, Guarnido ou Druillet) réalisée dans le cadre des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens ; extraits reproduits avec l’aimable autorisation de l’association On a marché sur la bulle. 2> La plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande, elles seront retirées.

  • Voir les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez également peut-être

Une belle illustration des droits de l’homme

Rien à déclarer ? Si ! les droits de l’homme. Déclaration universelle des droits ...

Nouveaux plaisirs solitaires en bouche

Les rêveries d’un gourmet solitaire, Jirô Taniguchi et Mazayuki Kusumi. Editions Casterman, 144 pages, ...

Hollywood en noir et blanc… et rouge sang

Pornhollywood, tome 2: Crépuscules, Noël Simsolo (scénario), Dominique Hé (dessinateur). Editions Glénat, 48 pages, ...

Star Wars, le retour de la farce

Fluide glacial des étoiles: la farce cachée de la force, collectif. Editions Fluide glacial, ...

Alvin se perd un peu dans le bayou

Alvin, tome 2: le bal des monstres, Régis Hautière (scénario), Renaud Dillies (dessin). Editions ...

Folie furieuse à Wall Street

The Golden Boy, Antoine Ozanam (scénario), Kieran (dessin). Editions Aaarg!, 80 pages, 17,50 euros. ...