« De Briques et de sang » bientôt à la télé ?

Nos confrères de l’Aisne nouvelle l’évoquent dans leur édition de ce mardi: De briques et de sang, le polar historique de David François et Régis Hautière va peut-être donner naissance à une série télévisée !

Eric Boquého (le producteur), Sophie Levie (Casterman) et les deux auteurs, David François et Régis Hautière, lors d’une visite de repérage sur le site du Familistère de Guise (photo Aisne nouvelle).

Le projet est porté par Eric Boquého des Films du Lézard qui ambitionne de produire six épisodes de 52 minutes.

La phase d’écriture débutera en janvier prochain. Restera ensuite à boucler le financement et à trouver un diffuseur.

L’idée serait de tourner sur place, sur le site du Familistère de Guise (Aisne), où se déroule le récit de l’album, évoquant une série de meurtres parmi les familistériens et une enquête menée par un journaliste de l’Humanité dans l’immédiat avant Première Guerre mondiale.

Le site du Familistère, véritable « personnage » à part entière dans la bande dessinée a en tout cas de quoi séduire par sa puissance visuelle et évocatrice.

Affaire à suivre donc. Et même, espérons-le, bientôt sur le petit écran.

0
J'aimeJ'aime
0
J'adoreJ'adore
0
HahaHaha
0
WouahWouah
0
TristeTriste
0
GrrrGrrr
Merci d'avoir voté !

Tags:

  • Au-delà des betteraves et des patates, la Picardie produit aussi des bandes dessinées. Rien d’étonnant, puisque résident ou sont nés ici un nombre grandissant d’auteurs. C’est l’objet de ce blog d’en parler. Tout comme des autres albums intéressants du moment, d’où qu’ils viennent. Et aussi de l’actualité qui nous touche et se rattache au 9e art. Bref, un blog qui ne se veut absolument pas officiel, ni exhaustif… mais éclectique et aussi varié que les goûts de chacun des contributeurs. // Cet espace est animé par des amoureux de cet art qu’on qualifie de neuvième – en professionnels (journalistes au Courrier picard), mais surtout en amateurs (fans du genre). Il est fait de chroniques très ouvertes. Tous les genres y sont critiqués. Avec une tendance à privilégier les albums qu’on aime, puisque la critique, quelle qu’elle soit, est forcément une mise en valeur publique. Notre principe de chronique est simple : un résumé de l’histoire pour la situer ; un regard sur l’ouvrage en général, le style, le scénario, le dessin… Cet espace est ouvert à tous, soyez-y les bienvenus ! /// Deux précisions : 1> Tous les dessins des images d’en-tête (ci-dessus) sont des extraits d’affiches (signés Jiro Taniguchi, Guarnido ou Druillet) réalisée dans le cadre des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens ; extraits reproduits avec l’aimable autorisation de l’association On a marché sur la bulle. 2> La plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande, elles seront retirées.

  • Voir les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez également peut-être

La vieille dame et la mer (qui ronge la falaise)

Jamais, Bruno Duhamel. Editions Grand Angle, 54 pages, 15,90 euros. Sortie le 10 janvier ...

Enjeux environnementaux et sociétaux dans la « Revue dessinée »

Derrière sa couverture noire, avec son ours blanc surpris d’être ainsi marqué d’un code ...

Les Spectaculaires occupent les maisons murées à Amiens

Sous la plume de mon confrère Bahkti Zouad (et, ici, talentueux chroniqueur de mangas), ...

De la bande dessinée en « + »

Nouvel environnement, nouvelle adresse (numérique) et nouvelle présentation pour notre blog « Bulles picardes ». Certains ...

Réseaux sociaux et ultra-moderne solitude

Afterz Après tout, la vie est plus belle avec toi, Charles Berberian. Editions Fluide ...