Siné tel qu’en Lui même

Siné comme chez lui, Siné. Editions Fluide glacial, 152 pages, 24,90 euros.

Ce « beau livre » est paru en fin d’année dernière. Mais il s’impose en ce 14 février de Saint-Valentin. Et, de fait, Siné est comme chez lui dans ce domaine de l’amour et du sexe. Dans ce recueil, édité et organisé par Fluide glacial, sont réunis les dessins érotiques et humoristico-érotiques de l’auteur réalisés entre 1963 et 1989 pour le magazine de charme Lui. Une facette moins connue que son engagement politique radical ou sa série de dessins de chats, voire ses divers travaux graphiques et d’illustrateurs… Un chapitre était néanmoins consacré à cette collaboration dans Siné en 60 ans de dessins, le gros livre paru aux éditions Hoebeke. Mais, ici, on peut donc voir l’intégralité de ces réalisations. En cartoons, en illustrations, en dessins-gags ou en jeux dessinés, Siné laissa pendant vingt-cinq ans libre cours à ses « élucubrations lubriques » dans le magazine de son ami Daniel Filipacchi.

Au fil des pages, ce qui frappe surtout, c’est qu’avec Siné le sexe n’est jamais triste ou glauque. Comme le dit bien dans la préface François Forcadell (un des meilleurs spécialistes français du dessin de presse): « Pas de pornographie honteuse ou censurée… Le sexe vu par Siné est rigolo, vivant, sans tabou« . Des qualités liées déjà, forcément, à son trait si reconnaissable avec ses personnages à gros nez et à l’humour communicatif. Et si aujourd’hui, tous ces dessins apparaîtront très gentillets et en tout cas largement inoffensifs, il n’en allait pas de même dans les années 60. Et moins encore en 1953, lorsque le tout premier ouvrage de Siné, Livres d’images, fut frappé d’interdit pour ses « images licencieuses ». Un épisode auquel l’auteur pensait peut être en livrant sa première chronique « Siné par lui-même » – qui ouvre ce livre, contant justement comment son dessin « montré à tous les passants » avait pu choquer.

Parmi les multiples dessins, on retiendra notamment sa série – d’une fascinante actualité – sur « L’histoire avec un grand F » transposant au féminin tous les grands moments de l’histoire de France, de nos ancêtres les Gauloises jusqu’à la regrettée grand Charlotte qui sut redonner sa grandeur à la France après-guerre… (comme quoi, le récent Mondo reverso n’a pas tout inventé). Autres grands moments, les reportages écrits et dessinés – dans l’esprit et la forme de sa future « zone » de Charlie puis Siné mensuel – comme l’hilarant et très informé sujet sur Tokyo (où « y a la porno qu’a des ratés ») ou Bali (et Bangkok).

Seul regret, d’ordre historiographique, l’absence totale de dates et de références, qui auraient permis de restituer aussi l’évolution graphique et de rattacher les dessins à l’actualité. Car même dans la gaudriole, comme le montrent bien une partie des dessins, Siné n’en reste pas moins subversif et anar dans l’âme. Et ailleurs…
En l’état, ce livre témoigne d’une vraie histoire d’amour et d’humour où le sexe n’est jamais triste.

1
GrrrGrrr
1
J'aimeJ'aime
0
J'adoreJ'adore
0
HahaHaha
0
WouahWouah
0
TristeTriste
Merci d'avoir voté !

Tags:

  • Au-delà des betteraves et des patates, la Picardie produit aussi des bandes dessinées. Rien d’étonnant, puisque résident ou sont nés ici un nombre grandissant d’auteurs. C’est l’objet de ce blog d’en parler. Tout comme des autres albums intéressants du moment, d’où qu’ils viennent. Et aussi de l’actualité qui nous touche et se rattache au 9e art. Bref, un blog qui ne se veut absolument pas officiel, ni exhaustif… mais éclectique et aussi varié que les goûts de chacun des contributeurs. // Cet espace est animé par des amoureux de cet art qu’on qualifie de neuvième – en professionnels (journalistes au Courrier picard), mais surtout en amateurs (fans du genre). Il est fait de chroniques très ouvertes. Tous les genres y sont critiqués. Avec une tendance à privilégier les albums qu’on aime, puisque la critique, quelle qu’elle soit, est forcément une mise en valeur publique. Notre principe de chronique est simple : un résumé de l’histoire pour la situer ; un regard sur l’ouvrage en général, le style, le scénario, le dessin… Cet espace est ouvert à tous, soyez-y les bienvenus ! /// Deux précisions : 1> Tous les dessins des images d’en-tête (ci-dessus) sont des extraits d’affiches (signés Jiro Taniguchi, Guarnido ou Druillet) réalisée dans le cadre des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens ; extraits reproduits avec l’aimable autorisation de l’association On a marché sur la bulle. 2> La plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande, elles seront retirées.

  • Voir les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez également peut-être

Coeur de louve

Louve, de Fanny Ducassé. Editions Thierry Magnier, 40 pages, 13.90 €. Louve est une ...

Super « Supers » !

Supers, tome 1: une petite étoile juste au-dessous de Tsih, Frédéric Maupomé (scénario), Dawid ...

Land and Fridman : la guerre d’Espagne de Giardino en intégrale

No Pasarán – La Guerre d’Espagne (l’intégrale), de Vittorio Giardino, éditions Glénat, 168 pages, 30 ...

Gauguin très nature

Gauguin loin de la route, Maximilien Le Roy (scénario), Christophe Gaultier (dessin), éditions Le ...

Les Bidochon en vert et en verve

Les Bidochon, tome 21 : … sauvent la planète, Binet, ed. Fluide glacial, 48 ...

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

Processing files…