Philippe Lacoche

    Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    Amour et amitié en circuit court, c’est le pied!

            Le dimanche 30 septembre dernier, je publiais ici même une ...

    Les coups de coeur du marquis…

    Cum Jubilo bientôt à Amiens Alors que l’on célèbre les vingt ans de l’inscription ...

    Déjà ça de pris sur le temps qui fuit…

          Mon copain Jean-Pierre, un ancien légionnaire, me l’avait dit, presque martelé: «Viens boire des ...

    Videla la muerte!

        Frédéric Couderc s’inspire des «vols de la mort» perpétrés en Argentine au ...

    La brise littéraire et le vent de l’Histoire

        La républicaine Danièle Sallenave revient dans son Anjou d’origine, clérical et conservateur. ...

    La solitude du pêcheur de fond

    L’avantage de la solitude, c’est qu’on peut faire à peu près n’importe quoi de ...

    Vrigny-au-Mont sous le soleil d’octobre

            Je pense souvent à l’écrivain Roger Vrigny. Né en mai ...

    More au champ d’honneur d’un automne trop doux

      Avec un prénom pareil, comment ne pas courir vers Côté jardin, le bar-restaurant ...

    Le grand saut du génie

    Jean-Louis Rambour consacre un tombeau au pianiste Christopher Falzone, un talent fauché en plein ...

    Merlieux l’enchanteur dans la douceur de l’automne

      Ah! la Fête du livre de Merlieux!… Que du bonheur! J’y suis invité ...