Tony Poulain

    Depuis cinq ans, chaque dimanche dans le Courrier picard, les Histoires de prétoire présentent non pas les plus importantes affaires du rôle d’audience mais les plus émouvantes, énervantes, cocasses, amusantes. La fidélité des lecteurs et les encouragements de certains confrères m’ont donné envie de les réunir dans ce blog, avec (car la maison ne recule devant aucun sacrifice) quelques autres articles que j’ai commis. Ces pages sont-elles réservées aux spécialistes du droit ou à quelques voyeurs qui se complairaient du malheur des autres ? Je ne le crois pas, tant ces tranches de vie me semblent au contraire universelles. Alors bonne lecture ! Et demandez-vous avec Victor Hugo : « Qui sait si l’homme n’est pas un repris de justice divine ? » Tony Poulain

    Une bonne comédienne

    Le 3 avril à Rivery, deux témoins et un policier assistent à une scène ...

    Sur le fil

    Le hasard a voulu que je réalise la dernière interview de Me Hubert Delarue ...

    Elle ne l’a pas cherché

    Appelons-la Émilie. Elle est l’une des sept victimes recensées d’un entraîneur d’équitation de l’Oise, ...

    Pas un mauvais gamin

    Les cheveux noirs en bataille sur une tête juvénile, Jean-Claude ne fait pas ses ...

    Tous les cris les SOS

    À force d’être confronté aux violences conjugales, on connaît hélas une musique trop entendue : ...

    Au bal et à l’étang

    Tout comme on ne peut pas être au four et au moulin, on ne ...

    La rancune d’une vie

    Un adulte, c’est un enfant avec des cicatrices : celle-là, je vous l’ai déjà servie, ...

    Un fragile petit bout de vie

    Le lundi 4 mars, à 7 heures du matin, les policiers effectuent une banale ...

    Quand on veut tuer son chien…

    Au tribunal correctionnel d’Amiens, la collégiale du mardi se compose d’une audience à 9 ...