Le festival de bande dessinée d’Amiens pourrait déménager

    Ce n’est pas encore certain à 100%, comme le confie Pascal Mériaux, directeur d’On a marché sur la bulle et des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens,  ce mercredi dans le Courrier picard, mais le prochain festival de BD d’Amiens pourrait bien changer de site.

    Hebergé depuis une quinzaine d’années maintenant dans les locaux du pôle Droit de l’Université de Picardie, quartier Saint-Leu (où il s’étend, le temps d’un week-end, à la cafette du CROUS et au ciné Saint-Leu), les Rendez-vous 2018 pourraient s’installer dans l’ex-halle de la SERNAM, derrière la gare SNCF. Un bâtiment de type Fressiney qui aurait de la gueule pour accueillir la manifestation amiénoise. Aujourd’hui en friche, et en attende d’une affectation définitive, il serait dédié par la municipalité à des manifestations temporaires… du genre donc du festival de bande dessinée.
    Au-delà de l’unité de lieu, l’autre avantage d’un tel site pourrait permettre de laisser vivre les expos – souvent très soignées – au-delà du seul week-end du festival.
    Maintenant, comme l’évoque aussi Pascal Mériaux à notre consoeur Estelle Thiebaut : “Reste à trouver les financements pour faire de cet espace un lieu d’exposition. À l’inverse, les conditions de sécurité ou de mise hors d’eau sont réunies“.

    En attendant, et quel que soit le lieu où il se tiendra, on sait déjà que ces 23e Rendez-vous de la bande dessinée auront lieu du 1er au 3 juin 2018. Et que l’affiche sera réalisé par Zep, le créateur de Titeuf. Et qu’il devrait y avoir aussi, notamment, une expo consacré à Denis Bajram et sa superbe série Universal War.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une journée avec Guarnido à Amiens

    Juanjo Guarnido, dessinateur de Blacksad sera à Amiens ce vendredi 20 mai. Cette fois, ...

    La Croix et Titwane dessinent les dessous de la Défense et ses sans-abri invisibles

    Très belle enquête dans La Croix, ce jeudi 20 décembre. Deux journalistes du quotidien ...

    Tuer ou être tué dans l’Amérique de Trump

    Kill or be killed, tome 1, Ed Brubaker (scenario), Sean Phillips (dessin). Editions Delcourt, 128 ...

    Cinq ans après le massacre à “Charlie hebdo”, Siné mensuel toujours… Tignous

    L’émotion liée à l’attaque contre Charlie hebdo s’est dissipée, ensevelie sous d’autres attentats plus ...

    Un Amant qui sait se faire aimer

     L’Amant, Kan Takahama, d’après le roman de Marguerite Duras. Editions Rue de Sèvres, 152 ...