Siné mensuel, toujours à lire et à regarder

    Journal de dessins satiriques mais aussi de chroniques et d’enquêtes sociales, Siné Mensuel oscille entre ces deux pôles, d’un mois à l’autre. 

    Entre le dessin de presse et les textes rédactionnels, ce mois-ci dans Siné mensuel, c’est clairement cette deuxième partie qui s’impose (et qui justifierait moins qu’on l’évoque ici, où l’on parle surtout de bande dessinée et plus  largement d’expressions graphiques).

    Mais on saluera quand même l’enquête de Véronique Brocard sur “les lobbys catholiques” à l’oeuvre autour du Parlement européenne et celle de Ian Hamel, débusquant un “lanceur d’alerte” maltraité à la SNCF et mettant en porte-à-faux l’ex-directrice générale adjointe et désormais ministre de la Défense, Florence Parly.
    Prétendant moins à l’aspect “scoop”, d’autres articles de ce mois méritent d’être lus, justifiant la formule – souvent galvaudée voire condescendante – qu’il peut y avoir des grands reportages au pied de son immeuble. En l’état, c’est le cas pour celui de Léa Gasquet relatant le blues des infirmières ou celui de Kate Entringer à la cité du Londeau à Noisy-le-Sec. Tout comme celui, plus court, de Thierry Leclère sur les “passeurs de rue” (vous savez, ces gens vêtus généralement de gilets fluo et d’un panneau stop et qui font traverser les gens à la sortie des écoles).
    Ajoutons encore une longue interview décapante avec Daniel Schneiderman d’Arrêts sur images sur les médias.

    Ceci étant dit, les dessins ne sont pas absents non plus. A l’image de celui de Lacombe, qui fait la couv’ – et qui, derrière son côté très “direct” résume fort bien le sujet. Mais aussi du dessin exhumé de Siné (ci-contre), tout à fait d’actualité, également !
    Faujour et Geluck jouent, chacun à leur manière, du slogan “balance ton porc”. Et Jiho fait de même, dans l’interprétation de la formule sur les “premiers de cordée” d’Emmanuel Macron. Tandis que Carali illustre encore un souvenir de jeunesse en Egypte (lorsqu’il s’amusait à suivre les gens dans la rue et comment cela a failli mal finir pour lui).
    Mais les plus inspirés, ce mois-ci sont peut-être bien Rémi Malingrëy (qui, dans sa page, aligne avec finesse le PS, Trump, Sarkozy et l’imprégnation judéo-chrétienne de notre système éducatif) et Berth (qui fait dans le gag animalier grinçant).

    Donc, au final, de quoi lire et regarder, une fois encore.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Plaisir toujours partagé avec les Bidochon

    Les Bidochon, tome 22: … relancent leur couple, Binet. Editions Dargaud, 48 pages, 10,95 ...

    Un auteur de BD interdit de séjour en Israël

    Un auteur BD interdit de séjour à cause de ses albums. C’est la mésaventure ...

    De la SF très légère avec Trondheim, Stan et Vince

    Density, tome 1, Lewis Trondheim (scénario), Stan et Vince (dessin), Walter (coloriste). Delcourt Comics ...

    Mermaid Project mute bien pour l’instant

    Mutations, épisode 1, Léo et Corine Jamar (scénario), Fred Simon (dessin). Editions Dargaud, 64 ...

    Mes plus grands plaisirs de lecture 2016

    En ce dernier jour de décembre, c’est le temps habituel des “palmarès” et le ...

    La BD à la Une du “journal du centenaire” du Courrier picard

    Le deuxième numéro du “journal du centenaire 14-18” du Courrier picard, ce mardi 20 ...