La faune de Mutafukaz s’enrichit d’une louve folle

     Mutafukaz : Loba Loca, Run (scénario), Guillaume Singelin (dessin). Editions Ankama, 32 pages, 3,90 euros.

    Guada Mayflower est une lycéenne tout ce qu’il y a de plus normale : un peu paumée dans ses sentiments, en constante engueulade avec sa mère, bref une jeune en pleine crise d’adolescence. Mais une série d’événements au bahut va la pousser à bout, et l’amener par hasard à lire le journal intime de sa mère. Une décision qui va l’embarquer dans un road trip surprenant qui va lui faire croiser des personnages insolites et infréquentables et revenir sur certaines zones troubles de son passé…

    Après Puta Madre en collaboration avec Neyef, c’est reparti pour une nouvelle saga dans l’univers déjanté de Mutafukaz avec ce deuxième spin-off orchestré par son scénariste Run. Il fait cette fois ci appelle à un autre dessinateur résident prolifique du Label 619, Guillaume Singelin (The Groceries, Doggy Bags).

    Loba Loca (la Louve folle) commence de façon plus crescendo en termes d’intensité : on s’attarde sur la psychologie du personnage principale, ce qui correspond au style de Singelin : on ne peut s’empêcher de rapprocher Guada à Jun, l’héroïne de sa dernière (excellente) œuvre en date P.T.S.D.

    Ce premier épisode pause les bases de ce qui s’annonce être un voyage a travers les personnages de l’univers imaginé par Run. Cette série se déroule sept ans après les évènements de l’histoire de Mutafukaz (contrairement à Puta Madre qui se déroulait avant et décrivait l’ascension d’El Diablo). Mais comme d’habitude, et comme le rappelle le slogan en quatrième de couverture, « Violence, Langage grossier, Sexe, Religion, Drogues, Original Gangsters » sont les bases de ce nouveau récit.

    Loba Loca partage aussi le même format que Puta Madre, en édition limité d’histoires courtes et au format comics qui devraient s’enchaîner tous les mois. A noter qu’il est aussi possible d’acheter un coffret avec ce premier tome, afin d’accueillir les volumes suivants (le deuxième épisode sera disponible dès cette mi-novembre.

    En bonus, un rappel de la foisonnante actualité du Label 619 : le tome 4 de Midnight Tales dirigé par Mathieu Bablet, le retour de Doggy Bags avec un tome 14 pour une saison 2, et la toute prochaine ouverture du site de marchandise lié à l’univers du Label : lamotherbase.com

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mistinguette prend de la hauteur

    Mistinguette, tome 4 : monts et merveilles, de Greg Tessier et Amandine, éditions Jungle, ...

    Missions spéciales, BD ou pas

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Guernica formidablement bien remis en perspective par Bruno Loth

    Guernica, Bruno Loth. Editions La Boîte à bulles, 80 pages, 19 euros.  En décembre ...

    Rapport Ratier : la bande dessinée en voie de stabilisation en 2015

    Le 16e « rapport Ratier » sur l’état de la bande dessinée en 2015 est paru ...