Transmission réussie pour “La terre des fils”, Grand prix de la critique ACBD 2018

    « La Terre des fils » de Gipi (édité chez Futuropolis) est le Grand Prix de la Critique ACBD 2018.

    La sélection finale était relevée et de grande qualité, avec l’Aimant de Lucas Harari (ed.Sarbacane), Ces jours qui disparaissent de Timothée Le Boucher (ed.Glénat), Opération Copperhead de Jean Harambat (ed. Dargaud), La saga de Grimr de Jérémie Moreau (ed.Delcourt) et La Terre des fils, de Gipi (ed.Futuropolis). Et c’est donc finalement le récit post-apocalyptique âpre et dur de l’auteur italien Gian Alfonso Pacinotti (dit “Gipi”) qui a emporté la conviction du plus grand nombre de journalistes et critiques de l’ACBD. A noter qu’après Les Voyages d’Ulysse, d’Emmanuel Lepage, c’est le deuxième prix consécutif obtenu par un album édité chez Futuropolis.

    La terre des fils, déjà salué ici, est un récit sans concession sur un monde futur déshumanisé, où seuls quelques groupes d’humains ont survécu, tout en ayant perdu une bonne part du vernis qui forme la civilisation. Dans cet univers sauvage, un père élèves ses deux fils à la dure, pensant leur donner ainsi la capacité de survivre. Quand il meurt, les deux ados vont alors tenter de faire déchiffrer le carnet de notes de leur père, qu’ils ne savent pas lire. Et vont se confronter à d’autres périls. En adéquation avec la sécheresse du propos, le style graphique est simple, en noir et blanc, privilégiant l’efficacité sans chercher à séduire.

    Gipi, souligne l’ACBD dans son communiqué annonçant son grand prix, livre ici “une oeuvre forte et âpre. Un album nimbé de noirceur et de mystère, porté par un style sobre, délié et expressif, gorgé de hachures. Un récit post-apocalyptique féroce et sec, mais aussi porteur d’espoir, qui questionne la notion de transmission, l’usage et la puissance du langage“.

    L’auteur italien de 53 ans a notamment signé Le Local (ed.Gallimard), Notes pour une histoire de guerre (Actes Sud BD), S. (Coconino Press/Vertige Graphic), Ma vie mal dessinée et Vois comme  ton  ombre s’allonge (tous deux chez Futuropolis, qui republiera, le 4 janvier prochain, les Notes pour une histoire de guerre, augmentée d’une préface de l’auteur et de recherches graphiques).

    Le Grand Prix de la Critique ACBD a pour ambition de “soutenir et mettre en valeur, dans
    un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos  ou des moyens que l’auteur y déploie“. Il est déterminé par l’ACBD, qui compte 95 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans la presse régionale et nationale écrite, audiovisuelle et numérique.

    Le Grand Prix de la Critique ACBD 2018 a été choisi parmi les 4032 nouveaux titres publiés dans l’espace francophone européen (France, Belgique, Suisse) entre novembre 2016 et fin octobre 2017. Il sera remis officiellement à son auteur pendant le festival d’Angoulême, fin janvier 2018.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un prix Asie ACBD 2016 bien charpenté

    10e Prix Asie de la Critique ACBD pour Chiisakobé de Minetarô Mochizuki L’ACBD (Association ...

    Pas de deux sans trois

    Pas de deux, Delphine Cuveele (scénario), Dawid (dessin). Editions de la Gouttière, 40 pages, ...

    L’humour libre des contes saumâtres résiste au temps

    Contes saumâtres, Yann & Co. Editions Dupuis, 52 pages, 14,50 euros. Il était une ...

    La sémantique c’est fantastique avec James

    La sémantique, c’est élastique, James. Editions Delcourt, coll. Pataquès, 112 pages, 13,95 euros. La ...

    Chienne de guerre pour les Tuniques bleues

    Les Tuniques bleues, t.62 : Sallie, Raoul Cauvin (scénario), Willy Lambil (dessin). Editions Dupuis, ...