Deux jeunes héros pleins de vie à la Gouttière

    Anuki, tome 7: l’arbre de vie, Frédéric Maupomé (scénario), Stéphane Sénégas (dessin). Editions de la Gouttière, 40 pages, 10,70 euros.
    Lili Crochette, tome 2: la nounou vaudou, Joris Chamblain (scénario), Olivier Supiot (dessin). Editions de la Gouttière, 32 pages, 10,70 euros.

    Quelques nouvelles, avec retard, de la petite famille des éditions de la Gouttière. Et plus particulièrement de deux de ses turbulents mais adorables rejetons.
    Anuki, tout d’abord. Le petit indien n’a toujours pas grandi mais est devenu un vieil habitué de la maison d’édition amiénoise. Il en est aujourd’hui à son septième tome et un joli succès de plus de 50 000 exemplaires déjà vendus pour cette série sans texte pour primo-lecteurs.
    Cette fois accompagné de la jeune Nuna (ou plutôt l’accompagnant avec plus ou moins d’enthousiasme), Anuki part explorer les alentours de son territoire. A l’issue d’une glissade épique, ils découvrent un arbre majestueux qui les séduit. En revanche, un écureuil revêche qui réside là voit arriver d’un mauvais oeil ces “squatteurs”. Et la situation va s dégrader encore quand le petit indien ira déranger, par inadvertance, un groupe de castors…

    Le principe demeure le même (et, forcément, commence à tourner à la recette facile, mais sans faiblir pour autant sur la qualité graphique et narrative): un récit virevoltant, un style léché et soigné dans les couleurs comme pour le trait, un héros bondissant et parfois dépassé par les événements, souvent confronté à des animaux colériques. Et un humour plein d’empathie qui ne manque pas, une fois encore, de séduire pleinement.

    Plus récemment arrivée à la Gouttière, et nettement plus volubile, Lili Crochette s’adresse, elle, à la tranche de lectorat du dessus, à partir de 5 ans. Toujours aussi décidée à jouer au pirate avec son ami Monsieur Mouche, Lili, la fille du gouverneur, est confrontée à la méchanceté des garçons du vieux pêcheur. Sans compter qu’elle se voit confier à une nouvelle nurse, Mami Wata, aux étranges pouvoirs vaudou. Ce qui pourrait peut-être finalement bien aider notre jeune héroïne.

    Toujours contées par l’auteur des Carnets de Cerise ou d’Enola, les aventures burlesques et rocambolesques de la petite fille se rêvant pirate des Caraïbes se déroulent encore dans des décors très colorés, portées dans un style enfantin et efficace par Olivier Supiot. Et, là encore, l’album s’achève par une petite morale sympathique. Plus classique, sans doute, mais distrayant.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Vous aimerez également peut-être

    Mémoire assassine

    Assassine, Patrick Delperdange (scénario), André Taymans (dessin). Editions Place du Sablon, 96 pages, 16 ...

    BD : Pas de retraite pour les vieux !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Chapeau melon et bottes de cuir le grand jeu

    Chapeau melon et bottes de cuir, Grant Morrison, Anne Caulfield (scénario), Ian Gibson (dessin), ...

    Victor Hugo, aux frontières de la fiction

    Victor Hugo aux frontières de l’exil, Esther Gil (scénario), Laurent Paturaud (dessin), édition Daniel ...

    La BD change de cap

      Un Enchantement.- Monsieur le Directeur prend sa retraite. En son honneur, une réception ...