dessus-dessous_couvDessus, dessous, Dawid (dessin), Delphine Cuveele (scénario), éditions de La Gouttière, 36 pages, 9,70 euros. Sortie le 10 juillet.

    Nouvel arrivage d’album jeunesse sans paroles aux éditions amiénoises de La Gouttière, après le cinquième tome d’Anuki et le quatrième de Myrmidon.

    Dessus-Dessous n’est pour sa part pas une suite, même si on retrouve une familiarité entre les personnages de ce nouvel album de Dawid et Delphine Cuveele et ceux du très émouvant Passe-Passe.
    Il s’agit cette fois du combat sans merci livré par un père de famille contre la taupe qui ravage le jardin ; une taupe qui va être aidée en douce par les deux enfants de la famille, qui ne veulent pas que l’on puisse faire du mal à l’animal. Mais comment se sortir de cette lutte en sauvegardant les intérêts de tous ?

    Aussi réussi que le précédent, Dessus-Dessous s’inscrit dans une tonalité beaucoup plus comique. Le graphisme tout en rondeur et très mignon, ainsi que les attitudes très drôles de l’animal, n’y étant pas pour rien.
    Comme dans un slapstick burlesque, le récit déroule les tentatives successives (et vaines) du papa, avec un découpage astucieux – qui se poursuit sur toutes les planches – entre le « dessus » du jardin et le « dessous », au niveau des conséquences et des réactions de l’animal. Et cette histoire au taupe niveau s’achève sur un joli clin petit clin d’oeil qui arrachera sûrement un éclat de rire aux petits, comme aux grands. Car tous pourront trouver plaisir à se plonger dans ce petit livre.

    Dessus-Dessous_planche2

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La mise en abyme balzacienne s’approfondit

    Abymes, tome 2, Valérie Mangin, Loïc Malnati, éditions Dupuis, Coll. Aire libre, 48 pages, ...

    Danse macabre avec Céline

    La cavale du Dr Destouches, Christophe Malavoy (scénario), Gaëtan et Paul Brizzi (dessin). Editions ...

    Suicides en série

    Le magasin des suicides, Olivier Ka, Domitille Collardey, d’après le roman de Jean Teulé, ...

    De cape et de crocs, la boucle est bouclée

    De cape et de crocs, tome 12: Si ce n’est toi, Alain Ayroles (scénario), ...

    Pigalle, la noire

    Les miroirs du crime, tome 1: les tueurs de Pigalle, Noël Simsolo (scénario), Dominique ...