Ce 5 décembre très attendu… pour l’ACBD et son Grand prix

    Ce 5 décembre 2019 est un jour désormais très attendu… Ce sera en effet ce jour là que sera dévoilé le nom de l’album Grand Prix de la critique ACBD 2020.

    La dernière pré-sélection, des cinq derniers albums en lice, a eu lieu le week-end dernier, lors du festival BD Boum à Blois.

    Plutôt pointue, celle-ci correspond bien à l’objectif de ce prix, qui est de “soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur déploie“.

    Original” comme le space opera adolescent et lesbien de Tillie Walden, Dans un rayon de soleil (ed. Gallimard).
    A forte exigence narrative” comme le récit fort des Deux vies de Pénélope (ed. Le Lombard) de Judith Vanistendael ou Le rapport W, infiltré à Auschwitz (ed. Daniel Maghen) de Gaëtan Nocq. Tout comme Révolution, tome 1: Liberté (ed. Actes Sud-l’An 2) de Younn Locard et Florent Grouazel, marquant aussi par “sa puissance“.
    La nouveauté de son propos“, comme pour cette réflexion sur la transmission et la mémoire numérique de Préférence système (ed. Denoël Graphic) d’Ugo Bienvenu.

    Et, pour ce qui est de “l’esprit de découverte“, et l’intérêt de “la mise en valeur”, cela pourrait se prêter au cinq ouvrages.

    Les journalistes et critiques de l’ACBD ont jusqu’au 2 décembre pour se prononcer par un ultime vote. Avant la proclamation des résultats par l’association.

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Résistance au-delà de la folie

    La résistance des sensibles, Michel Délié, Editions Lapin, 104 pages, 17 euros. Victor est ...

    Cafardman, en vert et contre tout… sauf la rigolade

    Cafardman, l’Abbé. Aaarg! Editions, 94 pages, 17,50 euros. Dans ce futur proche, dévasté par ...

    Hell’s Paradise : samouraï, ninja et île mystérieuse

     Hell’s Paradise (série en cours), Yûji Kaku (scénario et dessin). Editions Kazé, 192 pages, ...

    Une histoire très vivante de “L’Internationale” et de ses fantômes

     Les fantômes de l’Internationale, Elise Thiébaut (texte), Baudoin (dessins). Editions La Ville brûle, 104 ...

    Ouf, on peut encore rire de tout !

    Un sondage, commandité par la LICRA affirme que 71 % des Français pensent qu’il ...