Des bulles pleines d’Humanité ce week-end

    La Fête de l’Huma’, c’est avant tout des concerts et des débats politiques (ou l’inverse). Mais la bande dessinée est également bien présent dans les travées et au fil des stands du Village du livre.

    Alors que le journal l’Humanité traite régulièrement avec sérieux le 9e art grâce à quelques chroniqueurs et chroniqueuses talentueux comme Lucie Servin ou l’historien Pierre Serna, il lui accorde une visibilité plus grande cette année, en décernant son prix des Bulles d’Humanité (ce samedi à 19h45, après une rencontre avec les auteurs primés). Huit albums étaient en lice, tous d’un réel intérêt et correspondant à l’esprit de ce nouveau prix.

    La Révolution pour les Bulles d’Humanité

    Sans trop de surprise, c’est le premier tome de Révolution qui l’emporte, comme le dévoile l’Humanité dimanche de cette semaine. Il est vrai qu’en plus de ses qualités intrinsèques, le début du triptyque révolutionnaire de Florent Grouazel et Younn Locard s’imposait et avait presque valeur de manifeste pour ce “prix de la BD citoyenne”.

    Au-delà de ce prix, et comme les autres années, plusieurs éditeurs et auteurs seront présents à la Courneuve ce week-end, autour d’un espace librairie généralement très pertinent dans son offre de bandes dessinées.

    L’affiche de la manifestation, toujours confiée à un graphiste, signée Dugudus, pour cette édition 2019 est déjà très connotée “BD”, avec son clin d’oeil à la célèbre photo des Marines élevant le drapeau américain à Iwo Jima.

    Une vingtaine d’auteurs BD et de caricaturistes annoncés

    Au fil du week-end, on notera donc, entre autre, une carte blanche à Gérard Mordillat (samedi 14 à 19 heures), romancier, cinéaste mais aussi scénariste du Suaire dont le troisième et dernier tome vient de sortir (ed. Futuropolis).

    Et sont annoncés, en dédicaces, comme auteurs (dessinateurs ou caricaturistes) : Ambre, Berth et Faujour (que l’on retrouve dans Siné Mensuel notamment), Fabcaro, Claire Fauvel, Florent Grouazel et Younn Locard, Keum Suk Gendry-Kim (auteure des Mauvaises herbes, qui était en lice pour le prix Bulles d’Humanité), Etienne Lecroart, Matthias Lehmann (dont on reviendra prochainement sur le nouvel album, Croc-en-Jambe fait avec Nicolas Moog, ed. Fluide glacial), Lorraine Les Bains (et son étonnant Waldo),  Luz, Laurent Maffre, Marion Montaigne, Chantal Montellier, Cyril Pedrosa, Elise Thiébaut (évoquée hier avec ses Fantômes de l’Internationale), Pixel Vengeur, mais aussi l’historien de la BD Thierry Groensteen et l’autre historien, chroniqueur BD de l’Humanité par ailleurs Pierre Serna.

    De quoi aller faire un tour par le Village du Livre (et de la BD) pour ceux qui seront à la Fête de l’Huma ce week-end.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les auteurs des “Lulus” dans le Labyrinthe

    Les “Lulus” sont décidément partout à Amiens. Ce dimanche, Régis Hautière (le scénariste) et ...

    Beaux souvenirs muets d’un été italien

    Un été sans maman, Gregroy Panaccione. Editions Delcourt, collection Shampoing, 272 pages, 19,99 euros. ...

    Angoulême, dernier retour sur un fau(ve) pas…

    A défaut de comique de répétition, le Festival d’Angoulême s’est spécialisé, cette année, dans ...

    Philippine Lomar a toujours du punch

     Philippine Lomar, t.4: Total respect, Dominique Zay (scénario), Greg Blondin (dessin), Dawid (couleur). Editions ...

    Jean Solé montre de quel Blois il se chauffe !

    Le festival blésois n’est que dans trois mois et demi, mais BD  Boum vient ...

    Macron à cran

    Macronarchie, en marche forcée, Renaud Dély (scénario), Thibaut Soulcié (dessin). Editions Glénat, 64 pages, ...