Des lendemains radieux ou en vert sombre ?

     Et nos lendemains seront radieux, Hervé Bourhis. Editions Gallimard BD, 80 pages, 18 euros.

    Dans la canicule de l’été, la présidente de la République française se retrouve au Fort de Brégançon avec ses deux jeunes conseillers politiques, Camille et Sylvain – qui sont aussi frère et soeur. Bientôt une tempête s’abat sur la côte et tous trois se retrouvent isolés dans la forteresse de la République. Occasion inespérée pour Sylvain et Camille… de prendre en otage la Présidente, afin de lui imposer une orientation politique radicalement écologiste!
    Et pour les deux jeunes activistes camouflés en parfaits technocrates, il ne s’agit pas d’une action menée sur un coup de tête, mais l’aboutissement d’un projet venu de loin, nourri de souvenirs d’enfance et d’abeilles décimées chez leur grand-père en Aveyron.

    Cet album aurait pu être préfacé par Aurélien Barrau, cet astrophysicien grenoblois devenu l’automne dernier une figure de l’urgence écologique, militant pour des mesures radicales et une approche, s’il le faut, coercitive, pour imposer un changement urgent et indispensable à la survie de l’humanité. Camille et Sylvain, les deux jeunes héros de ce nouvel album d’Hervé Bourhis sont un peu sur la même ligne avec leur projet de rupture éco-politique et souverainiste, largement développée dans la seconde partie de l’album.

    Auteur notamment d’un “petit livre” pédagogique sur l’histoire de la Ve République et, plus récemment, du drolatique (mais non dénué de finesse) Team Méluche, Hervé Bourhis aborde de nouveau la politique sous un angle de tragi-comédie. Un brin loufoque pour son côté thriller psychologique, son dessin caricatural assez minimaliste et ses couleurs en aplat à dominante orangée et verdâtre, le livre aborde en revanche beaucoup plus sérieusement les questions environnementales actuelles.

    Derrière l’approche volontiers parano, voire catastrophiste de ses deux protagonistes, ce sont bien des questions d’une cuisante actualité qui sont évoquées. Et cela fait aussi écho aux propos de Nicolas Hulot, lors de sa démission fracassante du gouvernement en septembre dernier, prenant acte de l’incompatibilité entre l’écologie et le capitalisme néolibéral actuel.

    Au-delà de la fable grinçante, voilà une réflexion parfois déstabilisante mais en tout cas opportune, également, à quelques semaines des élections européennes, où beaucoup de candidats surenchérissent sur leurs convictions écologistes.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    De l’humour avant toute chose

    [media id=36 width=320 height=240] Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Fabcaro, toujours très “Open” sur l’humour absurde

    Open bar, 1ère tournée, Fabcaro. Editions Delcourt, coll.Pataquès, 56 pages. Depuis Zaï, Zaï, Zaï, ...

    Retour dans le passé pour Futuropolis

    Deux belles ré-éditions à signaler, chez Futuropolis, ces dernières semaines. L’une, récente – puisque ...

    De cape et de crocs, la boucle est bouclée

    De cape et de crocs, tome 12: Si ce n’est toi, Alain Ayroles (scénario), ...

    Les Bulles d’humanité à la fête

    L’Humanité lance son prix bande dessinée. Celui-ci sera remis lors de la prochaine Fête ...

    Chauzy sur la frontière post-apocalyptique entre civilisation et barbarie

    Le reste du monde, tome 3: Les frontières, Jean-Christophe Chauzy. Editions Casterman, 112 pages, ...