Des Papiers nickelés toujours nickel

    Dédiée à “l’image populaire” sous toutes ces formes, la revue Papiers nickelés fête son quinzième anniversaire. 

    Emanation du “futur centre international de l’imagerie populaire, du dessin imprimé et du patrimoine sur papier”, Papiers nickelés vient de sortir son soixantième numéro, qui marque aussi les quinze ans de cette revue trimestrielle singulière. Ce qui mérite bien un grand coup de chapeau et une petite évocation.

    Dirigée par Yves Frémion (longtemps pilier de Fluide Glacial) et rédigée par une bande de fanatiques d’art graphique, cette revue trimestrielle se consacre à l’évocation de la bande dessinée, du dessin de presse, de l’illustration, de l’estampe, des affiches, de la publicité dessinée et de l’imagerie sous toutes ces formes.
    Ce nouveau numéro, qui sort en ce début d’année, avec une maquette légèrement revue, plus rigoureuse et lisible, mais toujours aussi dense, l’illustre bien une fois de plus.

    Au sommaire, dans une joyeuse juxtaposition dénuée de sommaire mais invitant à de multiples découverte, on trouve ainsi l’évocation d’un roman graphique de jeunesse de Balthus ou celle de la politique éditoriale de Jean-Jacques Pauvert en matière d’ouvrages de dessins humoristiques. Mais aussi un retour sur l’étonnant ouvrage des “fleurs animés” de Grandville, auteur du XIXe siècle, une biographie du journaliste et cinéaste Carlo Rim mettant en valeur son travail de caricaturiste, une présentation du travail superbe de calligraphie et d’imagerie du Tunisien Taarit ou encore l’exhumation émouvante des premiers crayonnés du dessinateur Bosc. Un florilège ouvert par un portrait-carrière de l’illustratrice Rébecca Dautremer, qui offre le joli dessin de couverture.

    Pointus, érudits, mais toujours aisés à lire, les articles, oeuvre d’universitaires, de critiques ou de collectionneurs font ressentir la passion désintéressée de leurs auteurs (tous bénévoles, comme le précise “l’ours” en dernière page). Et chaque numéro offre ainsi son lot de découvertes et de révélations.

    Un éclectisme assumé entre les genres, les styles et les époques, qui s’accompagne d’un traitement tout aussi fin de l’actualité du secteur à travers de nombreuses brèves et courts articles. On notera dans ce n°60 l’évocation du dépôt de plainte du dessinateur du Courrier picard, Alex, pour des menaces suite à un dessin sur les Gilets jaunes, en janvier dernier, mais aussi un sujet sur les pub pour Dubonnet de Willette ou le dévoilement d’une planche de Claire Brétecher inspiratrice du fameux sketch de l’addition de Muriel Robin. Sans oublier une rubrique nécrologique (“mauvaises mines”) exhaustive.

    Par ailleurs, l’équipe de Papiers Nickelés organise sa fête annuelle, occasion d’une grande braderie des anciens numéros (à 3 €) samedi 20 avril à partir de 17 heures à l’Usine (boulevard de La Villette à Paris).

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “Charlie Hebdo” se dédouble pour répondre à la polémique des caricatures

    Article complété mercredi 27 septembre. Une partie du débat, après “l’affaire” des nouvelles caricatures ...

    Le procès d’un anarchiste picard

    Après avoir achevé de belle manière sa série sur les coulisses du journalisme et ...

    La bande dessinée à tout prix

    La fin d’année est synonyme de remise de prix, en bande dessinée, comme ailleurs. ...

    Charlie Hebdo refait son histoire

    Avant un numéro spécial, ce mercredi, évoquant les conditions de travail de l’équipe depuis ...

    Le bouclage de Charlie Hebdo : “Le Charlie des bonnes raisons”

    Le bouclage du prochain numéro de Charlie Hebdo, à paraître ce mercredi, dans les ...