Dix titres collector pour fêter les 15 ans d’Ankama

    L’an passé, Ankama célébrait les quinze ans de son fameux jeu Dofus. En 2020, la société roubaisienne fête dans la foulée, et plus particulièrement en lien avec ce qui nous intéresse ici, les quinze ans de sa maison d’édition. Pour cela, dix titres phares du catalogue seront réédités avec une nouvelle couverture, des bonus inédits et en tirage limité. Dix albums “collector” qui visent à illustrer le dynamisme mais aussi la diversité éditoriale maison.

    Dofus et Freak’s Squeele pour commencer

    On commence, logiquement, en ce mois de février avec deux séries particulièrement liées à l’image d’Ankama. Dofus, bien sûr, par qui tout à commencé. Déclinaison illu

    strée et mangas du jeu vidéo mais bientôt bien plus que cela, puisque la série d’albums forte de 26 tomes plus quelques hors série a aussi généré sa propre lignée de fans, de tous âges, accros à cette heroïc-fantasy loufoque et pleine d’humour.
    Cette nouvelle édition “15 ans”, reprend en fait le contenu du double premier album paru pour les dix ans de la série, soit donc les épisodes 1 et 2 (Le péril Gelées et La passion du Crail), assorti en bonus d’un entretien avec le dessinateur Ancestral Z. Plus, donc, une nouvelle couverture, de quoi attirer les collectionneurs, voire révéler de nouveaux adeptes.

    Autre sortie simultanée, celle du tome 1 de Freaks’ Squeele, de Florent Maudoux. L’album faisait partie des premiers édités sous le Label 619, et il imposa sa marque, avec sa bande de super-héros guère doués (issus de la Faculté d’Etude Académique des Héros) et son ambiance mixant les influences du comics, du manga et de la série B fantastique. Onze ans plus tard, la série a d’ailleurs eu une descendance assez prolifique.

    Quatuor de choc en juin

    La seconde vague de sorties “collector” est prévue pour ce mois de juin. Avec quatre titres cette fois.
    Tout d’abord Radiant, de Tony Valente. Le mangas à la française best-seller, adapté au Japon et promis même à une prochaine adaptation en anime nippon ! Un vrai conte de fée moderne pour un projet rejeté un peu partout avant qu’Ankama ne s’y intéresse. Mais surtout une vraie oeuvre de qualité, pleine de fantaisie (et de fantasy) aux personnages attachants.
    Ensuite, autre titre emblématique d’Ankama: Doggybags, hommage saignant aux films d’horreur et aux comics des années 50, à la couverture délicieusement rétro et aux histoires variées et souvent vraiment effrayantes (avec, pour le tome initial, des motards loups-garous, un récit sur la mère d’une des héroïnes de Freaks’ Squeele chez les yakuzas ou une course-poursuite rageuse dans le sud des Etats-Unis).

    Les deux autres sorties programmés tranchent un peu, étant déjà deux “one-shot”. P.T.S.D. de Guillaume Singelin (“post-traumatique poétique”, selon la présentation de l’éditeur), récit d’une ex-tireuse d’élite revenue traumatisée d’un conflit et le plus méconnu Trop grand vide d’Alphonse Tabouret de Sybilline et Jérôme d’Aviau, récit initiatique faussement enfantin.

    Bouquet final en octobre

    Pour finir cette quinzième année en beauté, Ankama a choisi quatre titres – ou séries – un peu atypiques et pas forcément immédiatement associée à la bande dirigée par Tot. Mais quatre oeuvres remarquées.

    Pour commencer, Tu mourras moins bête, la série de vulgarisation scientifique drôlatique de Marion Montaigne, très connue aujourd’hui avec une autrice également médiatisée ; un projet qui était à l’origine l’adaptation en albums du blog tenu par l’autrice et un vrai pari éditorial.

    Même chose avec l’étonnant et récent Dans la tête de Sherlock Holmes. Une série toute récente puisque le premier album est paru en 2019, mais assez originale pour son parti-pris très graphique.
    Autre relecture d’un classique (en l’occurrence cette fois de L’île au trésor), Jim Hawkins, par Sébastien Vastra, avec là encore une approche singulière zoomorphique et un très beau dessin.

    Enfin, on se réjouit particulièrement de voir, parmi ces dix albums, Shangri-La, l’imposant et magnifique récent de science-fiction de Mathieu Bablet. Exemple de réussite artistique, éditoriale et commerciale (l’album flirterait aujourd’hui autour des 100 000 exemplaires vendus), mais aussi témoignage d’une vraie “politique d’auteurs” chez Ankama. La maison d’édition nordiste ayant édité tous les ouvrages du jeune auteur grenoblois, depuis son post-apocalyptique et déjà prenant La Belle mort puis son fascinant diptyque antique Adrastée. Et Mathieu Bablet poursuit désormais l’aventure Ankama avec le pilotage de la nouvelle anthologie du Label 619 Midnight Tales.

    On pourra donc certes déplorer l’absence dans cette sélection de quelques autres oeuvres cultes, comme Mutafukaz ou Monkey Business. voire l’étonnant diptyque Un homme de goût. Mais bon, ça laisse donc de la marge pour la célébration du 20e anniversaire.

    En attendant, on peut aussi, par ailleurs télécharger en ligne, le catalogue des 15 ans, enrichi déjà de courts témoignages des différents auteurs concernés.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La Revue du Crieur pique un Sfar

    La Revue du Crieur, dans son neuvième numéro, qui vient de paraître en ce ...

    Samedi Comics avec Mast à Saint-Quentin

    Les amateurs de comics seront sans aucun doute présents à la toute nouvelle médiathèque ...

    Retour aux sources de Didier Tronchet

    La saga des Poissart, la genèse, de Didier Tronchet, éditions Drugstore, Collection Les Intégrales, ...

    Femmes d’hier, de demain, de la BD

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    C’est d’lard… moderne !

    Alexandre Pompidou, Tome 1 – Lard Moderne, Jean-Luc Cornette, Jerry Frissen et Nikola Witko. ...

    Wolinski, l’amour plus fort que la mort

    Fou d’amour, Georges Wolinski, préface Maryse Wolinski. Editions Le Cherche-Midi, 112 pages, 11,99 euros. ...