Emporter la valise jusqu’à Whitehorse: le trio de finalistes du prix ACBD Québec 2018

     

    La liste des finalistes du 4e Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise sont désormais connus. Les participants (membres de l’ACBD des deux côtés de l’Atlantique) de ce “petit frère du Grand Prix ACBD de la critique ont distingués trois albums. Par ordre chronologique :

    Moi aussi je voulais l’emporter, de Julie Delporte (éditions Pow Pow). Autour du prétexte d’une résidence artistique en Finlande, la franco-québécoise Julie Delporte propose une réflexion entre intime et analyse sociale sur l’inégalité hommes/femmes, nourries d’évocations autobiographiques. Et un style singularisé par son trait doux et aux crayons de couleur.

    Vogue la valise, l’intégrale de Siris (ed. La Pastèque). Un récit autobiographique dur et touchant, d’un enfant né dans une famille dysfonctionnelle et souffre-douleurs dans une famille d’accueil, transfiguré par son autodérision et son dessin caricatural. Siris est une figure de la BD underground québécoise.

    Whitehorse : Deuxième partie, de Samuel Cantin (ed. Pow Pow). Une saga satirique d’un certain milieu du cinéma québécois, qui déploie ici une dimension encore plus fantaisiste, avec notamment, en plus d’un héros névrosé, un cinéaste se prenant pour un gourou ou un enfant-espion des pélicans géants… Et une logorrhée de mots toujours aussi présente. La première partie avait déjà été sélectionné parmi les finalistes du 2e prix ACBD.

    Ces trois titres ont été sélectionnés par les membres du comité de sélection du Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2018 parmi 86 ouvrages de bande dessinée publiés par des auteurs québécois entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018.

    Reste maintenant, ultime étape, à choisir l’album de l’année. Ce qui sera fait à la fin de ce mois d’octobre, pour une remise officielle dans le cadre du Salon du livre de Montréal, le 16 novembre 2018.

    Rappelons que, ce Prix de la critique de la bande dessinée québécoise vise à assurer une reconnaissance internationale francophone annuelle pour cette BD québécoise. Il a également pour ambition, au même titre que le Grand prix de la critique ACBD, de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».

    Rappelons que l’ACBD compte aujourd’hui 95 membres actifs qui parlent régulièrement de bande dessinée dans les médias dans l’espace francophone européen et québécois.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le monstrueux face-à-face Hitler-Staline

     Face-à-face Hitler – Staline, Arnaud Delalande et Hubert Prolongeau (scénario), Eduardo Ocana (dessin),  Sylvaine ...

    Azimut, vraiment du bon temps pour une saga qui n’a jamais perdu le nord

     Azimut, tome 5: derniers frimas de l’hiver, Wilfrid Lupano (scénario), Andreae (dessin). Editions Vents ...

    Mickey productif dans son porte à porte

     Mickey all stars, collectif. Editions Glénat, 48 pages, 15 euros. Mickey est “né” le ...

    Philippine Lomar a toujours du punch

     Philippine Lomar, t.4: Total respect, Dominique Zay (scénario), Greg Blondin (dessin), Dawid (couleur). Editions ...