Enola sur le toit du monde

    Enola, tome 4: le yéti qui avait perdu l’apétit, Joris Chamblain (scénario), Lucile Thibaudier (dessin). Editions de la Gouttière, 32 pages, 10,70 euros.

    Vétérinaire spécialisée en créatures fantastiques des contes et légendes, la jeune Enola ne manque pas de boulot, après une gargouille, une licorne ou un kraken, c’est le célèbre Yéti qui a besoin de ses services.
    Le Yéti ou plutôt le dernier en date. En effet, depuis un siècle cette créature, de génération en génération, protège un monastère des attaques des tigres des neiges. Mais voilà que les offrandes des moines sont délaissées, signe que le Yéti ne va pas bien.
    Toujours flanqué de son chat Maneki, Enola part donc découvrir les causes de cette maladie du Yéti. Mais elle n’est pas seule en quête de l’animal fabuleux, des chasseurs sont aussi sur les traces pour le capturer…

    En plus de marcher, ici, sur les traces de Hergé et de Tintin au Tibetl’héroïne de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier s’installe peu à peu dans le paysage de la bande dessinée jeunesse (conseillée par l’éditeur, les Amiénois de La Gouttière, à partir de 6 ans). Et ses aventures gagnent en densité dans ce quatrième tome. On y retrouve les ingrédients des précédents volumes: une approche fantaisiste, un mélange d’aventure, d’émotion et d’humour (assuré notamment ici par les réflexions du chat Maneki), un trait fin joliment coloré et des planches aux cases aux coins arrondis. Mais cet univers himalayen est plus méticuleusement décrit et les personnages secondaires apparaissent plus travaillés, qu’il s’agisse des chasseurs (caricaturaux et caricaturés à souhait) ou du mignon petit yéti, vraiment adorable. 

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Imperator et à travers

    Imperator, tome 1 : les fascistes sont éternels, Valérie Mangin, Fafner, éditions Quadrants solaires ...

    Le disparu du 11-Septembre

    Celui qui n’existait plus, Rodolphe (scénario), Georges Van Linthout (dessin). Editions Vents d’Ouest, 160 ...

    De nouvelles recrues pour les Tuniques bleues

    Les Tuniques bleues, des histoires courtes par..., collectif. Editions Dupuis, 120 pages, 19 euros. ...

    Noxolo, une face noire de la nation arc-en-ciel

    Noxolo, Jean-Christophe Morandeau, préface Marc Lévy, éditions La Boîte à bulles, 72 pages, 13 ...

    La Shoah à hauteur d’enfants

    Irena, tome 1: le ghetto, Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël (scénario), David Evrard (dessin). ...

    Chapeau melon et bottes de cuir le grand jeu

    Chapeau melon et bottes de cuir, Grant Morrison, Anne Caulfield (scénario), Ian Gibson (dessin), ...