Astérix ne résiste pas aux hamburgers

    Le petit village d’Astérix résiste toujours aux romains… mais Uderzo a ouvert les portes à Mac Donald’s.

    La nouvelle campagne de pub pour la chaîne de fast-food américaine a ainsi suscité un certain émoi en France en ce mois d’août, car elle est illustrée notamment par une vignette démarquant la scène finale des albums d’Astérix, celle du banquet… qui se tient cette fois dans un Mc Do – sous une bulle, proclamant “Venez comme vous êtes“, slogan de la campagne de pub.

    Parmi d'autres personnages, dont celui de "Scream", la nouvelle campagne de pub de Mac Donald's utilise le visuel du banquet d'Astérix.

    De quoi défriser sans doute José Bové dont on avait souligné, à l’époque de son “démontage” du fast-food de Millau, sa proximité physique et capillaire avec le héros de Goscinny et Uderzo. De quoi défriser aussi certains bédéphiles qui ont exprimé sur plusieurs sites et blogs leur écoeurement d’une telle récupération publicitaire. Et de pointer la dérive marketing des éditions Albert René dans l’exploitation des célèbres gaulois.

    Selon l’agence France-Presse, les Editions Albert René « ont indiqué qu’elles ne voulaient pas entrer dans une polémique », précisant que « Cette campagne existe en partenariat avec McDonald’s parce que le message convenait et parce qu’elle n’enlève rien aux valeurs des personnages »… Notons en passant, qu’à l’inverse, elle a dû même accroître un peu la valeur financière des ayants-droits des personnages…

    Ceci étant dit, on peut se demander si les multiples licences déjà accordées pour l’exploitation des personnages d’Astérix et d’Obélix (des jeux vidéo au dentifrice) n’avaient pas déjà pas passablement émoussé et banalisé l’image des héros.

    Ceux-ci se relèveront sans doute sans mal de leur “banquet” chez Mc Do. C’est plutôt la qualité des albums qui compte.

    Et, accessoirement, de savoir si la chaîne de fast food, pour rester dans le ton, va proposer des hamburgers aux sangliers.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Amiens : quand une ville se dessine un futur

    Amiens métropole a fait plancher une dizaine d’auteurs de bande dessinée locaux ou régionaux ...

    “Charlie Hebdo” : la dérision plus forte que la haine

    Une semaine après l’attentat qui a frappé et détruit ses locaux – en lien ...

    Le prix Asie de la critique pour “Opus” de Satoshi Kon

    L’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée vient de décerner son Prix Asie ...

    Déferlement gaulois à prévoir autour d’Astérix en 2019

    2019 sera vraiment une année “Astérix”. Le petit Gaulois fête ses 60 ans, anniversaire ...

    “Zaï, Zaï, Zaï, Zaï”, Grand prix de la critique ACBD 2016

    Les journalistes et critiques de bande dessinée de l’ACBD ont attribué leur Grand prix ...

    Pierre-Henri Gomont, prix de la BD historique 2017

    Le Prix Cheverny de la bande dessinée historique 2017 a été remis, à Blois, ...