Etat d’urgence pour les auteurs de bande dessinée

    A la veille de l’ouverture du festival d’Angoulême – et de son habituel réveil éditorial autour des succès du 9e art et du dynamisme du secteur (tous deux réels – une tribune d’auteurs et d’autrices parue ce matin dans Libération rappelle une autre réalité, tout aussi vraie.

    Signé par 300 personnes (avec parmi les premiers signataires Pénélope Bagieu, Guillaume Bouzard, Florence Cestac, Nicolas de Crécy, Lewis Trondheim ou Fabien Vehlmann)… Ce texte, intitulé sobrement “Auteurs BD en danger, rappelle que “un tiers des auteurs de bande dessinée vivent sous le seuil de pauvreté“, que 53% gagnent moins que le SMIC. Autre information concrète significative: “Il est désormais fréquent de se voir proposer 7000 euros, souvent moins, pour accomplir une œuvre qui nécessite un an de travail à temps plein.
    Bref, auteurs et autrices sont loin de former “une petite caste de privilégiés. En vérité, ils sont épuisés, comme beaucoup d’illustrateurs, de photographes, de graphistes… et toute la catégorie socioprofessionnelle des artistes et auteurs.

    Le fait déclencheur, cette fois, la hausse récente de la CSG pour l’ensemble des actifs et des retraités, “annoncée dans un premier temps sans compensation pour les artistes et auteurs“. Mais cette nouvelle alerte vient relayer un mouvement enclenché voilà trois ans déjà avec les Etats généraux de la bande dessinée.

    Situation paradoxale, et sur laquelle l’économie du livre s’est en partie bâtie. “Etrange jeu d’équilibriste, soulignent les signataires, où les créations n’ont sans doute jamais été aussi vivantes, variées, enthousiasmantes, et les auteurs aussi pauvres – dans leur grande majorité. Pourtant, comme le rappelle fréquemment Françoise Nyssen, actuelle ministre de la Culture et ancienne codirectrice de la maison d’édition Actes Sud (et Actes Sud BD) : la condition de la diversité culturelle, c’est la juste rémunération des artistes et des créateurs.”

    C’est pourquoi, à l’occasion d’Angoulême, ces auteurs et autrices appeler leurs collègues à s’unir pour demander qu’enfin “une réflexion de fond, globale, avec tous les acteurs du livre, soit mise en place pour penser notre statut, notre protection sociale, et nos rémunérations”. C’est une urgence.
    Et un mouvement qui prend, puisque ce matin, le texte réactualisé sur le site comptait déjà 387 signataires.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “Tintin au Congo”: y’a bon

    On l’avait évoqué voilà quelques mois, la justice bruxelloise avait accepté de juger la ...

    Quand le Diable se met au vert avec Loïc Sécheresse, c’est hilarant et éco-responsable

    En début d’année, Dupuis a lancé sa plateforme de BD numérique, Webtoon Factory. Celle-ci ...

    France Info séduit par “Zarathoustra”

    Le 20e Prix France Info de la Bande dessinée d’actualité et de reportage récompense Ainsi ...

    Virée constructive dans les bois

    Ma vie dans les bois, tome 1 : écoconstruction, Shin Morimura (scénario et dessin). Editions ...

    8 bandes dessinées de qualité offertes pendant 48 heures

    L’opération “les 48 heures BD” est renouvelée. Cela se passe ces 16 et 17 ...