Damien Cuvillier, bien posté pour le centenaire de la bataille de la Somme

    La bande dessinée, la Somme et le centenaire de la Première Guerre mondiale continuent de mener une alliance productive. Dernier exemple en date: la réalisation des timbres du centenaire de la bataille de la Somme, dévoilés ce 1er juillet, par le dessinateur Damien Cuvillier.

    maq Bloc SOMME-6En dehors des albums (La Guerre des Lulus, Les chroniques de Notre mère la Guerre ou, le précurseur album collectif Cicatrices de guerre), diverses opérations ont associé le neuvième art et la Grande Guerre dans le secteur : l’association On a marché sur la bulle désignée comme référent BD de la Mission du centenaire 14-18, la fresque de Joe Sacco présentée en 2014 aux Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens avant de trouver un bel écrin dans le musée de Thiepval (où elle devrait être vue aujourd’hui par plusieurs chefs d’Etat lors des cérémonies), la réalisation par Fraco et pour le Courrier picard de figurines de soldats ou, tout récemment le spectacle Black Dog, de Dave McKean.

    Aujourd’hui, c’est au tour de Damien Cuvillier de faire parler de lui, pour ses deux timbres du centenaire de la bataille de la Somme…

    Ce “bloc” de deux timbres met en scène les villes d’Albert et de Péronne, à travers plusieurs scènes : la poignée de mains d’un soldat français et anglais, les secours organisés par la Croix-Rouge, l’explosion d’un obus, un avion français.

    oblitérationEn parallèle, le dessinateur des Souliers rouges ou de la Guerre secrète de l’Espace a aussi dessiné de quoi faire un “Souvenir philatélique” du 1er juillet. Sur la carte un soldat anglais écrit, sans doute à sa famille, depuis la tranchée qui l’abrite de ses ennemis.
    Sur le feuillet, on reconnaît trois soldats, français, anglais et allemand.

    Le duo de timbres sera en vente à 1,80 euros et édité à 500 000 exemplaires. Le souvenir vaut, lui, 6,20 euros et sera tiré en 42000 exemplaires. La Poste émet officiellement ce bloc et ce souvenir le 4 juillet. Mais dès aujourd’hui, en avant-première, il sera possible d’acquérir le bloc à Albert (et à Paris) avec un tampon d’oblitération spécial centenaire… dessiné lui-aussi.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    À Amiens, 2030, c’est vraiment demain !

    Les visions dessinées d’Amiens dans vingt ans sont à découvrir ce samedi 21 avril ...

    “Anuki” prix de l’innovation numérique

    La Bibliothèque départementale de la Somme reçoit le Prix de l’innovation numérique pour son ...

    Asaf Hanuka et Jacques Tardi à l’honneur aux Eisner Awards 2016

    Les Eisner Awards 2016 viennent d’être décernés lors du Comic Con de San Diego. ...

    Les bulles du Pape…

    Après Naruto, et Dragon Ball Z… Benoît XVI. L’église catholique joue la carte du ...

    Yslaire grand prix Diagonale 2014

    Pour sa deuxième année d’existence, le “nouveau” prix Diagonales-Le Soir a rendu, de nouveau, ...