Exposition initiatique autour d’Hugo Pratt et de Corto Maltese

    L’an passé, la pinacothèque de Paris avait organisé une belle expo autour de l’imaginaire d’Hugo Pratt. Aujourd’hui, c’est une autre facette du créateur d’Hugo Pratt qui se dévoile, pendant cinq mois, au Musée de la franc-maçonnerie. Avec Corto Maltese et les secrets de l’initiation, Imaginaires et Franc-maçonnerie à Venise autour d’Hugo Pratt, on découvre – ce qui surprendra peut-être certains – un Hugo Pratt “frère” (comme l’avaient été avant lui Mozart, Kipling ou Casanova). Maçon assez actif pendant une vingtaine d’années dans une loge vénitienne, il a aussi mis en scène la Franc-maçonnerie dans ses ouvrages. Au coeur de Fable de Venise, mais aussi dans Fort Wheeling ou, plus indirectement dans Les Helvétiques.

    L’exposition propose un cheminement en six étapes, avec une quarantaine d’oeuvres originales, mais aussi des objets maçonniques et d’autres objets et sculptures. Tout d’abord autour d’un rappel de la vie romanesque de Pratt et ses principales oeuvres, puis de son intérêt ancien pour l’ésotérisme et les initiations. Un intérêt concrétisé par sa vie
    maçonnique, avec un focus particulier autour de l’album Fable de Venise, qui baigne dans ces symboles et mystères. Enfin, avant une borne vidéo diffusant des films sur ces thèmatiques, l’expo s’attarde sur Fort Wheeling, “grande aventure humaniste” et “testament maçonnique“, dans ses dernières planches, d’Hugo Pratt.

    L’exposition est présentée jusqu’au 15 juillet, Hôtel du Grand Orient de France, 16 rue Cadet, 75009 Paris. Ouvert du mardi au vendredi (10 heures -12h30 / 14 à 18 heures)
    et samedi (10 à 13 heures / 14 à 19 heures). Entrée : 6 €.
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    2010 sur 10 : le palmarès de l’année

    C’est de saison. Mais les “palmarès de l’année” ne sont pas forcément si inintéressant ...

    Le Paape est moort

    Eddy Paape, auteur notamment de la série de SF Luc Orient, mais aussi des ...

    Rendez-vous de la BD : place aux jeunes

    Les “journées scolaires”, avant le festival de ce week-end ont lieu ce mardi et ...

    60 ans et toujours pas de retraite pour le Marsupilami

    Le Marsupilami vient de fêter ses soixante ans. Et ne manque pas d’activité. C’est ...

    La sélection 2018 du prix du récit dessiné de la Scam

    La Scam (Société civile des auteurs multimedia, en charge de la perception et de ...

    Les bulles du Pape…

    Après Naruto, et Dragon Ball Z… Benoît XVI. L’église catholique joue la carte du ...