Jidéhem est décédé, M. de Maesmaker ne signera plus de contrat

    Jidéhem, un des piliers de la bande dessinée franco-belge, s’est éteint ce dimanche 30 avril, à l’âge de 81 ans.

    C’est par un communiqué des éditions Dupuis que l’on apprend la nouvelle.

    Auteur des chroniques de Starter, de Ginger, ou de SophieJean de Maesmaker alias Jidéhem est décédé ce dimanche. Et, pour une fois, son nom parlera presque plus que son pseudo aux amateurs de bande dessinée. Car Franquin est lui choisirent son patronyme pour en affubler le fameux Monsieur de Maesmaker, dont Gaston Lagaffe fait immanquablement rater la signature du contrat avec les éditions Dupuis ! Un choix qui, pour l’anecdote, occasionna quelques déboires à son propre père, acheteur pour une entreprise.

    Jidéhem fut en effet aussi l’assistant d’André Franquin entre 1957 et 1969. Il collabora avec lui sur Gaston Lagaffe, mais aussi sur Spirou et Fantasio et nombre d’autres projets communs. Pilier du Journal Spirou, et participant à l’âge d’or de la BD franco-belge, le style de Jidéhem était apprécié pour sa lisibilité. Et son talent pour dessiner les décors et plus encore les véhicules.  Récemment, il avait compilé pour les éditions Dupuis les centaines de « Chroniques de Starter » qu’il avait réalisées depuis 1957, et rêvait de remettre en piste Ginger, le héros qu’il créa en 1954, au début de sa carrière…

    de Maesmaker, le fameux “monsieur des contrats” de Gaston Lagaffe à qui Jidéhem donna… son nom.

    Né le 21 décembre 1935 en Belgique et après avoir suivi les cours de l’institut Saint-Luc de Bruxelles, il fit ses débuts en 1954, avec Ginger, série policière pour le journal Héroïc-Albums. Deux ans après, il suit son confrère Maurice Tillieux au Journal Spirou. Charles Dupuis l’oriente vers André Franquin. Ce sera l’aventure de l’Atelier, situé rue du Brésil, à Ixelles. Malgré une différence de style évidente, Franquin demande à son jeune collaborateur de s’occuper des chroniques de Starter, que Jidéhem reprendra assez vite tout seul. Cette collaboration entre les deux auteurs dure jusqu’en 1968, avec la sortie des derniers gags de Gaston sur lesquels travaille Jidéhem et la publication de Panade à Champignac, dernier épisode de Spirou et Fantasio réalisé par Franquin.
    Les deux amis s’évoquent mutuellement sur une page du site des amis de Franquin.

    Depuis 1965, Jidéhem assume déjà seul les aventures de Starter et de son complice Pipette, qui vont être supplantés par une petite fille qu’ils prennent sous leur aile, la trépidante Sophie. La jeune héroïne vivra une vingtaine d’aventures parues dans le Journal Spirou. En 1979, Jidéhem reprend le personnage de Ginger, créé un quart de siècle plus tôt. Quatre albums sortirons sortis, aux éditions Dupuis, puis chez Joker Productions.

    Ces dernières années, relate le communiqué des éditions Dupuis, “atteint par des soucis de santé, il fut moins prolifique, mais il n’abandonna jamais le pinceau, réalisant pour son plaisir de grandes illustrations dans la tradition de la BD franco-belge. Jidéhem était un témoin précieux du travail, de l’exigence et du savoir-faire qu’il partageait avec les « grands anciens » que sont Franquin, Roba, Will ou Tillieux.”

    Ginger et Sophie (en version “ado”), héros et héroïne de Jidéhem
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Disparition de Marie-Pierre Larrivé

    Triste nouvelle pour le monde de la bande dessinée. Marie-Pierre Larrivé, qui fut pendant ...

    Vers un Grand Prix 2014 d’Angoulême inédit

    Bill Watterson, Katsuhiro Otomo et Alan Moore, c’est le dernier trio en lice pour ...

    Charlie Hebdo : à côté de la plaque

    Ça au moins, quelque part, c’est très Charlie ! La mairie de Paris a ...

    Aurel: “Avec Clandestino, ce qui m’animait, c’était la prise de conscience”

    Rencontre avec Aurel, autour du récent et très réussi Clandestino. Dessinateur de presse et ...

    Les 20 BD indispensables à lire cet été

    L’Association des critiques de bande dessinée (ACBD) vient de publier sa liste des “20 ...

    Métal hurle de nouveau

    Métal hurlant, chronicles, volume 1, collectif, éditions Humanoïdes associés, 194 pages, 24,95 euros. Ce ...