Kris, une Somme d’écriture sur 14-18

    Kris, scénariste d’Un Homme est mort ou de la série Notre mère la guerre est en résidence d’écriture dans la Somme, d’octobre 2013 à janvier 2014.

    Kris, photographié en février dernier, à Amiens, à l'occasion de la sortie de l'album collectif "La crise, quelle crise" (photo Fred Haslin).

    À l’initiative de l’Acap – Pôle Image Picardie, et en partenariat avec l’association On a Marché sur la Bulle et l’Abbaye de Saint-Riquier – Centre culturel de rencontre, Kris est en résidence dans le département de la Somme pendant au moins un trimestre. Un séjour d’actualité pour le scénariste de Notre Mère la Guerre, actuellement en cours d’adaptation au cinéma par le réalisateur Olivier Marchal.

    Habitué des Rendez-Vous de la bande dessinée d’Amiens, ayant participé à l’album collectif La crise, quelle crise des éditions de La Gouttière, c’est tout naturellement que son travail d’écriture pour le scénario de ce film, se déroulera en partie à l’Abbaye de Saint-Riquier – dont il sera le premier auteur résident – et pas très loin des champs de bataille de la Somme (même si sa série, elle, se situe plus à l’est). Juste retour des choses, puisqu’il a puisé en partie son inspiration et sa réflexion pour Notre Mère la Guerre en arpentant la région et en se rendant à plusieurs reprises à l’Historial de Péronne.

    En marge du travail d’écriture, l’ACAP profitera de sa présence samarienne pour organiser de nombreuses rencontres avec divers types de publics (atelier de pratique cinématographique autour de l’adaptation d’un extrait de Notre Mère la Guerre au collège de Rue, ateliers de sonorisation de planches de BD à l’école primaire de Saint-Riquier,  écriture de scénario avec les élèves de l’option cinéma d’Abbeville, rencontre avec les résidents de la maison de retraite de Saint-Riquier, etc).

    En parallèle, des rencontres grand publics sont aussi au programme autour de la bande dessinée à la bibliothèque d’Abbeville avec le groupe de bédéphiles locaux NoctamBulles (prochain rendez-vous le 20 novembre), et autour du cinéma à Abbeville et Crécy-en-Ponthieu. Des expositions dédiées à la bande dessinée (créées par On a marché sur la bulle) seront aussi organisées dans différents lieux du territoire.

    Autre volet, encore, de la résidence – décidement bien remplie – la formation des “formateurs”. Avec d’une part une journée pour les enseignants, le 12 décembre à l’Abbaye de Saint-Riquier, consacrée aux représentations et écritures de la guerre 14-18, en partenariat avec le Rectorat, animée par Kris et Laurent Veray, universitaire spécialiste des mises en scène cinématographiques et audiovisuelles de la guerre. Et d’autre part, une formation pour les animateurs socio-éducatifs autour des écritures cinéma et bande dessinée. Cette journée, le 21 novembre, est organisée avec l’aide de la direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale sera animée par Kris et Michel Meyer, scénariste de cinéma.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mafalda, toujours jeune à 50 ans

    Mafalda, la jeune héroïne de l’Argentin Quino a 50 ans aujourd’hui. Bon demi-siècle Mafalda ...

    Loosely Planet Thaïlande, Bangkok en stock

    Loosely Planet Thaïlande, Camille Burger. Editions Fluide glacial, 90 pages, 17,90 euros. Qu’est devenu ...

    “Même pas peur” voit l’avenir en rose… ou presque

    Lancé juste après le massacre à Charlie Hebdo, en réaction et en soutien au ...

    Pierre Papier Chicon se jette à l’eau

    Le troisième numéro de la revue picarde Pierre Papier Chicon est paru. Et on ...

    Un été drôlement BD dans le “Courrier”

    Une planche par jour de bande dessinée dans le Courrier picard jusqu’à la fin ...

    Les gestes simples contre le coronavirus en bande dessinée

    Souvent, un dessin peut avoir plus d’impact qu’un discours. C’est le parti pris développé ...