La Mèche s’est éteinte

    La Mèche n’aura tenu que trois mois. Triste.

    Le nouvel hebdo satirique quitte déjà la scène.

    On avait salué son arrivée, avec sympathie, voilà trois mois. Finalement, la Mèche était hélas courte. L’hebdo satirique lancé par Olivier Marbot et quelques anciens de Siné Hebdo a fait long feu et n’aura pas survécu au chiffre 13. L’annonce, voilà quinze jours d’une parution allongée sur deux semaines laissait penser que ses jours étaient comptés.

    Dommage que cette nouvelle tentative dans la presse satirique, à côté du tutélaire et toujours vivace Canard enchaîné et du moins vif Charlie Hebdo, ait échoué. Certes, les chroniques de la Mèche n’étaient pas toutes du niveau de son prédécesseur. Mais en un trimestre, le journal avait commencé à trouver son rythme. Et il faisait découvrir des dessinateurs plein de talent, comme Large, tout en donnant le plaisir de retrouver d’autres déjà bien installés, comme Lindingre ou Caza ou les pochoirs de Miss Tic.

    Raison de ce jet d’éponge prématuré : l’argent. Ou plutôt son absence. Et des ventes nettement moins hautes qu’espérées, comme l’explique notre consoeur Frédérique Roussel dans Libération de ce vendredi. De la mèche à la dèche, il n’y a pas loin… Vraiment dommage.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La vie devant Manuele Fior

    La vie devant soi, Emile Ajar (Romain Gary) illustré par Manuele Fior. Editions Futuropolis, ...

    C’est déjà le festival de bande dessinée dans les bibliothèques d’Amiens

    Partenaire de longue date des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, les bibliothèques d’Amiens ...

    Riff Reb’s: “L’idée d’une skyline, avec la cathédrale qui part se promener”

    Riff Reb’s était récemment l’invité des “Bulles du lundi” de l’association On a marché ...

    Ô Canada !

    We stand on guard, de foi trempée, Brian K.Vaughan (scénario), Steve Skroce (dessin). Editions ...

    Mai 68 (6/6): Le pavé enchanté de Dominique Grange et Tardi

    Chacun de vous est concerné, Dominique Grange, Jacques Tardi. Ed. Casterman, 52 pages et ...

    Disparition d’Annie Goetzinger

    Les éditions Dargaud viennent d’annoncer le décès d’Annie Goetzinger, survenu ce mercredi 20 décembre ...