La ministre apprécie la bande dessinée

     On aura donc noté qu’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, a salué le Grand Prix de la critique de bande dessinée 2013 et adressé ses félicitations à Emmanuel Guibert, son nouveau lauréat :
    Je me réjouis vivement de ce choix qui distingue un merveilleux dessinateur et un maître de la biographie graphique. Après La guerre d’Alan, qui racontait en trois volumes le périple d’un jeune GI pendant la seconde guerre mondiale, on découvre avec émotion le pays où s’est déroulée son enfance, la Californie du sud d’avant-guerre. Emmanuel Guibert, avec la force du talent et de l’amitié, a su faire entendre la voix aujourd’hui éteinte du « vrai » Allan, « un homme tout rayonnant de son passé ». Je salue également le travail de découverte et d’accompagnement de la maison d’édition L’Association, aujourd’hui distinguée par ce prix qui mettait en compétition plus de quatre mille nouveautés publiées dans l’espace francophone.

     Si l’on ne s’interrogera pas trop sur l’identité réelle de celui ou celle qui a pondu ce (joli) texte, on peut noter, en revanche, la marque de reconnaissance et de relative “légitimité” que ce salut ministériel apporte au 9e art.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La première page en couleurs de “Tintin chez les Soviets” (version 2017)

    Moulinsart et les éditions Casterman poursuivent leur opération de “teasing” au sujet de la ...

    L’économie de A à Winch

    Le projet avait été révélé notamment en février dans le mensuel spécialisé Casemate pour ...