Categories
événements BD

L’autre affaire Bétancourt : la honte de la jungle

INGRID DE LA JUNGLE, de Serge Scotto, Eric Stoffel, Richard di Martino, ed.Fluide glacial, 48 pages, 10,40 euros.

Ingrid Betancourt devrait donc faire reparler d’elle en cette rentrée, avec son autobiographie à paraître fin septembre,  Même le silence a une fin – un livre qui tombe à point pour redorer un blason passablement terni depuis sa libération de la jungle colombienne.

Mais ces derniers jours – suite à une dépêche AFP louangeuse et reprise quasi extenso dans beaucoup de sites (notamment ici) – c’est un autre livre qui fait parler de lui : Ingrid de la Jungle.

Cet album de Scotto, Eric Stoffel et Richard di Martino n’a pas vocation, lui, on s’en doute, à faire dans l’hagiographie : satire “politiquement incorrecte” annonce-t-on d’ailleurs.

Au vu des derniers épisodes de cette autre affaire Bétancourt, c’était plutôt avec un gros a priori positif qu’on attendait cette parodie, “labellisé” d’un grand nom de la franche déconnade, Fluide glacial.

Bon, l’enthousiasme général (ou presque) autour de cet album se passera de moi : dessin banal, scénario poussif, gags lourdingues, calembours un poil plus drôles pour ceux qui aiment (de “Dominique de Grillepin” à “Carla Bruti”…), il n’y a pas grand chose à sauver dans ces 48 pages. Sinon à le considérer comme un vaccin préventif à la prévisible campagne de com’ orchestrée à la fin du mois autour du retour éditorial de l’ex-prisonnière de  la jungle colombienne.

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
HahaHaha
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Daniel Muraz

Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté.
Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre.

Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

One reply on “L’autre affaire Bétancourt : la honte de la jungle”

Orlando Quevedosays:

Il était temps déjà que quelqu’un avait la valeur de démasquer cette femme ambitieuse et fausse, et qui avec ses mensonges lui a beaucoup fait un dommage à Colombia
Grâce à un nom de tout le peuple Colombiano or cet magnifique ouvrage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *