Lorenzo Mattotti en version originale à Amiens

    Lorenzo Mattotti était à Amiens, ce lundi 9 octobre, en point d’orgue et conclusion de l’expo “Hors cases”. Devant une salle comble, l’auteur italien a longuement évoqué sa démarche.

    La présence d’une vingtaine de ses oeuvres était un des points forts de l’exposition Hors Cases, réalisée par l’association On a marché sur la bulle et la Maison de la Culture d’Amiens. Et la présence – physique – de Lorenzo Mattotti, ce lundi 9 octobre, à la Maison de la culture pour une soirée exceptionnelle des “Bulles du lundi” est venu apporter un point d’orgue à l’expo (qui s’achève ce 15 octobre).

    Lors de cette rencontre-discussion avec la journaliste Alexandra Oury, l’auteur italien a développé, avec talent et simplicité, la vision de son art et de sa pratique multiforme. Auparavant, il avait accordé un entretien au Courrier picard, évoquant en partie ces questions. La soirée s’est poursuivie par une “visite guidée” par l’auteur de la partie de l’expo qui lui était consacrée. Il a pu à cette occasion notamment évoquer l’origine de cette série d’illustrations grand format, née d’improvisations sur pages blanches, inspirées par le thème des forêts.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Et si l’humour, c’était aimer Fabcaro ?

    Et si l’amour, c’était aimer ? Fabcaro. Editions 6 pieds sous terre, 56 pages, ...

    Femme fatale au Kazakhstan

    Yerzhan, tome 2: Laïka, Régis Hautière, Efa, éditions Delcourt, 48 pages, 13,95 euros. Le ...

    Aaarg ! la fin… avant le redecollage

    Onzième… et dernier numéro (mais pas complètement) de la revue Aaarg ! Le “aaarg” ...

    Le passé de Valerian a encore un sacré avenir

    Valérian, l’avenir est avancé: volume 2, Pierre Christin (scénario), Jean-Claude Mezières (dessin). Edition Dargaud, ...

    8 millions d’exemplaires: toujours plus Charlie heb’haut

    Le “numéro des survivants” de Charlie Hebdo aurait – aura – finalement été diffusé ...

    Le Courrier picard suit la BD à Clermont

    Petit retour, dans l’édition de Beauvais de ce jour du Courrier picard sur le ...