Tristesse pour Giroud

    Le scénariste Frank Giroud est décédé ce vendredi 13 juillet. Il avait 62 ans.

    Olivier Giroud, avant-centre des Bleus aura donc terminé sa Coupe du monde sans marquer de but. Et, beaucoup plus triste, Franck Giroud est décédé ce 13 juillet, à l’âge de 62 ans.
    La nouvelle est passée inaperçue dans ce week-end footbalistique, mais c’est avec émotion que j’apprend son décès. Si je ne l’avais jamais rencontré, c’est une relation forte qui s’était nouée avec certains de ses albums, souvent empreints d’humanité et de générosité, avec des histoires parfois complexes mais jamais compliquées. Des récits grand public, mais de qualité.

    Après une carrière d’enseignant (il était agrégé d’histoire) et d’accompagnateur de voyages organisés dans le monde entier, le scénariste toulousain s’était pleinement adonné, avec bonheur, à la bande dessinée.
    De lui, parmi son oeuvre pléthorique, on retiendra Les Oubliés d’Annam et Azrayen (dans la collection Aire Libre/Dupuis) avec Lax, faisant ressurgir avec intelligence et émotion les plaies douloureuses de l’histoire française en Indochine et Algérie, sa série chorale Quintett (éditions Dupuis) sur fond de Première Guerre mondiale (et son épilogue qui remet tout en question). Dans cette même période, on rappellera aussi sa série, plus classique, mais prenante, Louis La Guigne (ed. Glénat)
    Dans le même registre de “série-concept”, plus ambitieux encore que Quintett, il y avait eu le Décalogue (ed. Glénat) bien sûr, fascinante aventure traversant les âges et interrogeant, là encore avec subtilité et intelligence, les croyances et les religions.
    Plus “clin d’oeil”, peut-être, l’album Page noire, (ed.Futuropolis) autre initiative de récit singulier (et double !) réalisé avec Denis Lapière et Ralph Meyer. 

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un été sans futilité dans la Revue dessinée

    Nouvelle livraison de la Revue dessinée. Un numéro 12 éclectique. Et plutôt avec des ...

    Toujours plus de bandes dessinées en 2011

     Rituel, le rapport annuel du secrétaire général de l’ACBD, Gilles Ratier, vient de sortir. ...

    Un été comics de classiques à petit prix

    Après un printemps absurde, un été comics ? Urban comics se propose en tout ...

    “Toujours plus fou, toujours plus beau”… Eldorado

    Eldorado, Hélène Ferrarini (scénario), Damien Cuvillier (dessin et scénario). Editions Futuropolis, 176 pages, 26 ...

    Le trône du rire (de fer)

    Game of crowns, tome 1: Winter is cold, Baba, Tartuf, Lapuss’. Edition Casterman, 9,95 ...

    Tanya, diabolique tentation

    Tanya the evil, tome 1, Carlo Zen (scénario), Chika Tojo (dessin). Éditions Delcourt, 160 ...