Oecuménique Joséphine

    Le prix 2013 du jury oécuménique a été décerné à Little Josephine de Raphaël Sarfati et Valérie Villieu (ed. La Boîte à bulles).

    Les chrétiens – certains du moins – se préoccupent donc d’autre chose en ce moment que de qui pourra ou nom graver son nom ou pas au bas d’un parchemin…

    Composée d’historiens, de journalistes, bibliothécaires, d’amateurs de BD, catholiques, protestants ou agnostiques, le jury du Prix oecuménique de la bande dessinée est une association qui vise à faire dialoguer culture chrétienne et amour de la bande dessinée, en portant un regard à la fois “spirituel et artistique” sur la BD. Depuis désormais douze ans, le jury remet chaque année à Angoulême, lors du festival, un prix à l’album dont il estime qu’il allie le mieux “l’élégance du trait” et “la profondeur des causes défendues par ses valeurs humaines et esthétiques“.

    Cette année, son choix s’est porté sur Little Josephine, de Raphaël Sarfati et Valérie Villieu, récit sur les liens se nouant entre une malade d’alzheimer – Josephine – et son infirmière à domicile.

    Une mention spéciale a été attribuée par ailleurs à L’enfant cachée, de Loïc Dauvillier, Marc Lizano et Greg Salsedo, où une grand-mère juive raconte à sa petite-fille son enfance pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Etaient aussi nominés Cyclone la peste (La grippe coloniale 2) de Huo-Chao-Si et Appollo, Les Cahiers russes d’Igort chez Futuropolis et Tibet,l’espoir dans l’exil de Philippe Glogowski et Véronique Jannot.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    De nouvelles briques à l’édifice

    Des ventes estimables et des expos. Plus de six mois après sa sortie, De ...

    12 Bis repetita pour Glénat

    Les éditions Glénat continuent leur marché dans le petit monde de la bande dessinée ...

    Bernard Cosey, un auteur très vert

    Le dessinateur suisse Bernard Cosey vient de recevoir le prix “SuperTournesol” de la BD, ...

    Coup double pour Fabcaro

    Après le prix de la critique ACBD, Fabcaro vient de recevoir le prix des ...

    Deuxième jeunesse à l’ACBD

    Le comité de sélection a rendu sa copie. Et le nom des cinq titres ...