Pour Spider-Man, noir c’est noir

    Un nouveau Spider-Man vient de faire son apparition, ce mercredi 3 août aux Etats-Unis. Et cette fois il est noir. 

    L’homme araignée avait déjà endossé une tenue noire – dans Spider-Man noir en 2008, décliné également en film. Mais, cette fois, la vraie révolution est que celui qui se cache derrière le célèbre masque est un adolescent moitié-noir, moitié latino habitant Brooklyn.

     Toujours lancé par les éditions Marvel Comics, qui éditent la série depuis 1962, cette version modernisée de Spider-Man a donc pour héros Miles Morales, qui succède dans le prestigieux costume à Peter Parker – autre New-yorkais, mais orphelin blanc du quartier de Queens – tué par le Bouffon vert dans l’historique numéro de juin.

    Sous le masque de l'homme araignée : Miles Morales

    Explications du nouveau casting fournie par le rédac chef de Marvel, Axel Alonso :  « Nous avons su qu’il fallait que ce soit un personnage représentant, par ses origines et ses expériences, la diversité du XXIe siècle. »

    Il reste à attendre les réactions des fans pour savoir si, comme l’espèrent ses créateurs, le personnage de Miles «est digne d’en porter le nom».

    En attendant, on constatera deux choses.
    D’une part, que le politiquement correct est toujours bien présent aux Etats-Unis – et pour être totalement représentatif, il serait bon que Miles conclut rapidement un mariage gay et se mette au régime végétarien ; pour le côté développement durable, cela fait déjà un bail qu’il se montre, avec ses fils, nettement meilleur en profil carbone que ses collèges Batman et son énorme Batmobile ou Iron man et sa propulsion manifestement très énergétivore…
    D’autre part qu’il aura donc quand même été plus rapide pour un noir d’entrer à la Maison Blanche que sous la tenue araignée.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’heure de la relève pour les Tuniques bleues

    Un an avant la parution du tome 64, Jose Luis Munuera et le duo ...

    Titeuf fait déjà le buzz

    Nul (ou pas grand monde) ne l’ignore, un nouvel album de Titeuf est prévu ...

    Avec Jean-Claude Fournier, Spirou fait chevalier

    Jean-Claude Fournier vient de recevoir les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres. ...

    Delisle et Denis : la preuve par 2 du palmarès d’Angoulême 2012

    Inversion transatlantique pour le palmarès d’Angoulême 2012 par rapport à la précédente édition. A l’Américain ...

    Bulles du lundi: retour sur les meilleures lectures 2015

    Conversation illustrée autour de la bande dessinée, de ses auteurs et de ses albums. ...