La bande dessinée entre au Collège de France

    Le Collège de France, plus prestigieux établissement de l’enseignement et de la recherche, va consacrer un cycle de conférences à la bande dessinée.

    Si Louis de Funès a son exposition à la Cinémathèque de Paris, la bande dessinée peut bien faire son entrée au Collège de France !

    En effet, à l’occasion de BD2020 – l’année de la bande dessinée qui se prolongera jusqu’au printemps prochain – le Collège de France va accueillir cinq auteurs majeurs : Benoît Peeters, Catherine Meurisse, Emmanuel Guibert, Jean-Marc Rochette et Chris Ware, dans un cycle de conférences qui s’échelonnera entre octobre et janvier prochains. Avec comme point d’orgue et de conclusion un entretien avec l’auteur américain, juste avant le festival d’Angoulême.

    Une reconnaissance légitime dans ce haut lieu de la recherche et de l’enseignement en France qui se justifie, selon Thomas Römer, administrateur du Collège de France, par le fait que “La bande dessinée, qu’on en trouve l’origine dans l’art pariétal, la Biblia pauperum ou dans l’œuvre de Rodolphe Töpffer, n’a plus besoin qu’on la défende. Sa diffusion planétaire, son dialogue constant avec les lettres, la peinture, le cinéma, son extraordinaire pouvoir de narration et d’expression, enfin la richesse et la variété des talents créateurs qui la font vivre montrent sans appel, depuis longtemps déjà, qu’elle est un art majeur.”

    Benoît Peeters ouvrira ce cycle de conférences le 7 octobre.

    La conférence inaugurale du cycle sera donnée, ce 7 octobre (à 19 heures, sur le site Marcelin-Berthelot, Paris Ve), par quelqu’un qui s’imposait également pour cela: le scénariste, écrivain et critique Benoît Peeters, spécialiste d’Hergé et plus largement de la bande dessinée, dont il expliquera “le génie” lors de son intervention.

    Par la suite, les quatre autres auteurs s’entretiendront avec des universitaires titulaires de chaires au Collège de France. Ainsi, Catherine Meurisse sera avec Bénédicte Savoy, historienne de l’art, le 12 novembre, occasion de revenir notamment sur ses récents ouvrages La Légèreté ou Delacroix.
    Le 25 novembre, Emmanuel Guibert dialoguera avec l’historien Patrick Boucheron. Puis le 10 décembre 2020, Jean-Marc Rochette sera avec Vinciane Pirenne-Delforge, historienne spécialiste des religions et plus particulièrement de la Grèce antique.
    Enfin, le 26 janvier (à 19h30) Chris Ware conversera avec l’historien de la littérature William Marx.

    Un casting de haute volée qui devrait donner lieu à des entretiens intéressants. Comme la totalité des enseignements du Collège de France, ces conférences sont gratuites et ouvertes à tous (et, à ce jour, devraient se tenir en public). Et elles seront retransmises en direct et en intégralité sur le site internet du Collège de France.

    Voilà en tout cas une belle initiative qui pourrait marquer cette “année de la bande dessinée” un peu atone jusqu’à présent.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les Supers dans l’attente

    Super, tome 4: solitudes, Frédéric Maupomé (scénario), Dawid (dessin). Editions de La Gouttière, 112 ...

    Ray Bradbury s’en est allé

    C’est une des figures tutélaires de la science-fiction américaine de la seconde moitié du ...

    “De Briques et de sang”: enquête policière au familistère de Guise à l’automne

    Ce sera, en Picardie, l’album fort de cette rentrée 2010.  L’Amienois Régis Hautière (au ...

    Le petit déjeuner, c’est sacré pour Lili Crochette

    Lili Crochette, tome 3: sacrilège au p’tit déj’, Joris Chamblain (scénario), Olivier Supiot (dessin). ...

    Buller à la fac, c’est bien vu à Amiens

    Cet automne, l’Université de Picardie lancera le premier diplôme d’université de BD de France. ...