Toujours plus de bandes dessinées en 2011

     Rituel, le rapport annuel du secrétaire général de l’ACBD, Gilles Ratier, vient de sortir. Une intéressante photo de l’état – contrasté – de la bande dessinée.

    Tout augmente. Le prix (avec la répercussion annoncé du passage de la TVA à 7 %) mais aussi le nombre d’albums. Pour la… seizième année consécutive, le nombre d’albums parus en 2011 est encore en hausse, avec 5 327 parutions différentes recensées par Gilles Ratier, secrétaire général de l’Association des critiques de bande dessinée (ACBD) dans son rituel rapport annuel sur le secteur.

    1 577 vraies nouveautés parmi plus de 5 000 parutions

    Plus de 5 000 nouveautés, donc (soit 162 albums de plus qu’en 2010), mais seulement 1 577 véritables créations en Europe francophone. En pourcentages, la part de la BD dans le marché du livre croît, aussi, logiquement – pour atteindre aujourd’hui 8,32% de la production éditoriale française contre 7,91% en 2010. Paradoxalement, cette augmentation n’est pas forcément la traduction d’un engouement plus fort, dans un marché qui manque depuis quelques années de “locomotives exceptionnelles“, comme le note M.Ratier. Mais plutôt, comme le titre le rapport, une tentative de “publier plus pour gagner plus“.

    En conséquence, ce sont encore une fois les séries (1 319 albums hors mangas et comics) qui dominent. Et parmi elles, quelques “têtes de gondoles” bien installées (99 d’entre elles ont été tirées à plus de 50 000 exemplaires).  Le plus gros tirages de l’année est revenu au retour de XIII d’Yves Sente et Iouri Jigounov  (500 000 exemplaires), suivi du nouveau Kid Paddle de Midam, de Boule et Bill de Laurent Verron d’après Roba (253 000), du nouveau Thorgal d’Yves Sente – encore – et Grzegorz Rosinski et des Aventures de Kid Lucky d’Achdé, d’après Morris (tous deux à 220 000). En parallèle, autre traduction de cette tendance “patrimoniale”, rééditions et  éditions revues ou augmentées progressent également (1058 albums, soit près de 20% de l’ensemble contre 980 seulement l’an passé).

    Au final, selon le comptage de l’ACBD, on ne compte “que” 3 841 nouveautés en 2011  (72 % du total), moins les nouvelles éditions d’albums de plus vingt ans ou les nouvelles traductions, il ne reste “que” 1 577 véritables créations en Europe francophone, soit quand même 38 de plus qu’en 2010. Parmi celles-ci, dominent les BD franco-belges classiques, tandis que les mangas se stabilisent et que les romans graphiques et autres livres plus expérimentaux diminuent légèrement.

    La bande des quatre domine le marché

    Sur le plan plus strictement économique, on notera l’absorption des éditions Soleil par Delcourt, qui fait désormais de l’ensemble le deuxième groupe le plus important en chiffre d’affaires (et le premier en production d’albums). Conséquence, Médias-Participations, s’il demeure le premier en terme de chiffres d’affaires passe à la seconde place pour le nombre de titres. Derrière, Glénat  arrive en 3e position avec 469 titres  et Flammarion conforte sa 4e place en termes de chiffre d’affaires. Une “bande des quatre” qui dominent largement le marché.

    Par ailleurs, le rapport consacre des chapitres intéressants à la diffusion des magazines de bande dessinée, tout comme à l’essor des blogs (d’auteurs comme de journalistes ou de fans dédiés au genre) ou aux mutations numériques qui touche la bande dessinée comme l’ensemble du monde du livre.

    Sur ce dernier point, l’analyse de Gilles Ratier se veut plutôt optimiste, néamoins. Il constate ainsi qu’alors que “toute la filière du livre est donc en mutation (d’où un malaise au niveau des différents acteurs qui alimentent, en permanence, les marronniers de l’édition : surproduction, concentration et inflation), il faut bien constater que la bande dessinée francophone a toujours su s’adapter aux soubresauts de l’économie et à l’arrivée des nouvelles technologiesPlus fort encore, comme elle a généré et imposé des valeurs sûres qui sont devenues, petit à petit, des classiques de notre culture, elle est même, désormais, complètement reconnue par les autres médias, et particulièrement par le cinéma“.

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Monumental Charlier

    Un bel ouvrage biographique sur Jean-Michel Charlier va sortir en avril. On peut déjà ...

    Le prix France Info pour Luz

    Le 22e Prix France info de la bande dessinée d’actualité et de reportage vient ...

    Grande Guerre : une soirée avec Kris au ciné de Crécy-en-Ponthieu

    Dans le cadre de sa résidence d’auteur à Saint-Riquier, dans la Somme, une soiré ...

    Seconde offensive pour Cicatrices de guerre(s)

    Deux ans quasiment jour pour jour après la première sortie, une nouvelle édition de ...

    Bruno Le Floc’h a pris le large définitivement

    On a appris avec tristesse le décès de Bruno Le Floc’h, ce vendredi à ...

    Une lumineuse battle de dessins ce soir à Amiens

    Les associations Anti-Stress et Cité Carter organisent une battle de dessin en lightpainting, ce ...