Un palmarès à 5000 km/seconde

    Le Festival d’Angoulême vient de rendre son jugement. Album de l’année, “Fauve d’or” : l’outsider 5 000 km/secondes de Manuelle Fior. Et Le lauréat du Grand Prix de la Ville d’Angoulême 2011 et futur président du jury du Festival 2012 est Art Spiegelman.

    Une surprise et une consécration en conclusion du Festival d’Angoulême 2011, ce dimanche.

    Un album d'un auteur italien, publié par une maison d'édition suisse et un thème universel pour le "Meilleur album 2011" du Festival d'Angoulême

    La surprise, c’est le “Fauve d’or”, meilleur album de l’année attribué à l’Italien Manuelle Fior pour 5000 km/seconde (ed.Atrabile, basée à Genève), chronique douce-amère de deux garçons et d’une fille entièrement réalisé à l’aquarelle… et que qui fait partie des quelques 4 000 et quelques albums que j’ai loupé en cette année 2010 ! Au vu des pages aperçues, ça à l’air plutôt réussi graphiquement, dans un style intimiste. Après lecture, un an plus tard donc, le récit séduit et le trophée d’Angoulême aura donc permis de mettre en lumière un album qui serait, sans cela, passé assez inaperçu. Une logique de défense des auteurs louable, mais qui laisse quand même perplexe au vu de pas mal d’autres albums en lice dans la sélection qui, plus “mainstream” peut-être n’en avaient pas moins de qualités. Voire plus.

    Autres récompenses principales, le Prix spécial du jury est revenu à David Mazzucchelli pour Astérios Polyp (bon, promis, je m’y replonge pour voir si au deuxième regard, je le trouve moins hermétique et plus passionnant) et le Prix du public à Julie Maroh pour son album Le bleu est une couleur chaude. Un trio marquant la domination (sans trop de surprise) d’une BD d’auteur plutôt intimiste.

    Art spiegelman for President

    Auto-portrait d'Art Spiegelman (dans "A l'ombre des tours fantômes")

    La consécration, c’est celle d’Art Spiegelman. L’auteur américain rendu mondialement célèbre par son diptyque Maus, son récit inoubliable sur la Shoah raconté avec des chats et des souris, devient le nouveau lauréat d’Angoulême et sera donc le président du jury du prochain festival, en janvier 2012.

    Pour le reste, côté palmarès,  le prix Révélation revient à La parenthèse d’Elodie Durand (déjà plebiscitée par les lecteurs de Libération), le prix de l’audace au Belge (flamand) Brecht Evens pour Les noceurs, le prix de la BD alternative à l’Arbitraire, vol.9, celui du Patrimoine à Attilio Micheluzzi (l’auteur du remarquable Sibérie) avec Bab-el-Mandeb.

    On appréciera aussi le prix Regards sur le monde (qui a un petit côté surtout prix de consolation attribué à  Joe Sacco, pour Gaza 1956, le prix intergeneration décerné à Naoki Urasawa (le créateur de la série culte 20th century boys)  pour sa nouvelle série Pluto et le Prix de la série pour celle – effectivement très bonne – Il était une fois en France.

    Au rayons déceptions et oubliés du palmarès, on mettra Quai d’Orsay d’Abel Lanzac et Christophe Blain (qui se consoleront avec le Grand Prix de la BD RTL), mais aussi Souvenirs d’un immortel de Vehlmann et de Bonneval (que je continue à considérer comme étant l’un des meilleurs albums lus cette année), Fritz Haber de David Vandermeulen. Et bien sûr, notre album picard de la sélection, De Briques et de sang de David François et Régis Hautière. Mais les deux auteurs ne se faisaient pas trop d’illusions.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Claire Fauvel et Phoolan Devi, reines du Prix Révélation des lycéens Hauts-de-France

    C’était l’année ou jamais, mais c’était également mérité pour Claire Fauvel. L’auteure d’Une saison ...

    Diagonale du goût en Belgique

    Le premier prix Diagonale-Le Soir a été remis ce vendredi soir. Sans faute pour ...

    Zef’Hir, le souffle humanitaire breton contre la mucoviscidose

    Une vente aux enchères de planches originales de BD très originale – et humanitaire ...