Une vente aux enchères à 3,8 millions d’euros pour Christie’s et Daniel Maghen

    La vente aux enchères du 21 mai 2016 organisée par Christie’s et Daniel Maghen affiche un véritable succès avec un montant total de plus de 3,8 millions d’euros (3 834 371€ TTC précisément).

    L’affiche de cette vente aux enchères “spéciale BD” était belle. Le catalogue faisait aussi rêver. Au final, ce 21 mai, 153 oeuvres (soit 73% des pièces présentées, mais 87% en valeur) ont été acquises par des collectionneurs du monde entier.
    Et vingt records du monde ont été battus ou égalés (Vance, Jacobs, Ralph Meyer,etc.), selon un communiqué transmis ce jour par la galerie Daniel Maghen.

    Hergé_affiche expo universelle 1967
    Affiche réalisée pour l’exposition universelle de 1967 à Montréal.

    Hergé toujours le plus haut
    Comme attendu, c’est encore Hergé qui a atteint les sommets. La totalité des lots du père de Tintin ont trouvé preneur : 299 400 € pour la planche originale de Coke en Stock et 237 400 € pour l’illustration issue de L’Étoile Mystérieuse, soit plus du double de son estimation. Les deux illustrations des studios Hergé ont aussi décuplé leurs estimations initiale (4 000-5 000 €) avec 51 400 € pour le lot 153 et 63 800 € pour le lot 154.
    Quant au lot phare de la vente, l’affiche ornant le pavillon belge de l’exposition universelle de Montréal 1967 (estimée à 300 000 €), il est parti pour… 621 800 €

    Un record mondial pour Gaston Lagaffe et de beaux scores pour Jacobs
    Au-delà des fans absolus de Tintin (on n’oserait croire qu’il ne s’agisse là que de basses opérations de spéculation…), d’autres auteurs ont vu leurs oeuvres s’arracher. Ainsi, la couverture de Gaston Lagaffe par Franquin (lot 21), estimée 100 000 €, a été vendue au prix exceptionnel de 212 600 €.Et le lot 22, estimé 75 000 €, bat le record mondial pour une planche noir et blanc de Gaston avec 202 680 €.
    Même emballement pour l’illustration originale de Gaston à bord de sa fidèle voiture, qui a été enlevée au de 66 280 €, plus du double de son estimation haute…

    Notons aussi les beaux scores réalisées par deux œuvres de Jacobs : La planche n°52 du Mystère de la grande pyramide estimée 120 000-140 000 € a été adjugée à 212 600 €, ce qui égale le record du monde établit l’année passée chez Christie’s.
 Le bandeau de titre de La Marque Jaune, estimé 18 000 € a été vendu 51 400 €. Et une illustration de Lucky Luke par Morris estimée 7 000 € s’est envolée à 16 900 €.

    Les auteurs récents aussi
    Du côté des auteurs en activité, Jean-Pierre Gibrat a décidément la cote (et aussi des dessins particulièrement magnifiques). La planche n° 13 du Vol du corbeau estimée entre 18 000 et 20 000 € fut adjugée à 57 600 €. La couverture de l’intégrale de cette même série, elle, est partie à 52 640 €.
    Un peu en dessous, le portait de la femme piège – illustration sur calque réalisé par Enki Bilal – a été acquis au prix de 51 400 €, un très beau score pour cette illustration sur calque.
    Schwartz établit un nouveau record avec son illustration intitulée Cul-de-sac léopard, estimée 6 000-7 000 €, adjugée à 23 400 €. La planche de Bob Fish par Chaland, estimée 15 000-18 000 €, s’envole à 28 600 € (27 500 € HT).

    Les couvertures d’albums ont marqué l’événement
    57434-1.123639Autre tendance, les couvertures originales d’albums ont également été recherchées. Celle de William Vance pour Opération Montecristo de la série XIII  a été vendu 57 600 € (record pour l’auteur). Et celle de Philippe Francq, pour La Forteresse de Makiling, de la série Largo Winch s’est vendue 39 000 €. Ralph Meyer, pour sa part, a vu son illustration pour La Danse des Vautours, de la série Undertaker réalisé le record de 33 800 €.
    Bref, comme le constate la galerie: “Les illustrateurs s’affirment comme des valeurs sûres tant pour les collectionneurs que pour les amateurs d’art.
    Effet confirmé avec le lot 50 Paul Kidby a presque triplé son estimation et fut adjugée au prix de 41 480 €, un record. L’illustration Recyclers de Manchu fut acquise pour 26 000 €. Pour sa première présentation en maison de vente, Pierre Duba trouve acquéreur pour 19 500 €. Didier Graffet confirme sa position d’artiste majeur du mouvement steampunk avec Sous les 72, adjugée à 28 600 €. Et Cromwell établit un nouveau record avec La Meute, vendue 20 800 €, plus du double de son estimation.

    Enfin la planche d’Uderzo issue des Lauriers de César aura permis de récolter 170 000 € au profit de l’association CAMI Sport et Cancer.

    La prochaine vente (et prochains records ?) Christie’s en partenariat avec Daniel Maghen est prévue en novembre.

    uderzo

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Des analyses sur la BD et la guerre de 14-18

    On l’avait repéré, voilà quelques temps déjà, lors de la publication d’une étude générale ...

    Un nouveau Corto Maltese en 2015 !

    Casterman annonce ce lundi la parution d’un 30e album en octobre 2015. Le communiqué ...

    Enquêtes sur une bulle prête à exploser…

    Il est rare que la “grande presse” généraliste française consacre un large espace à ...

    “La Lune est Blanche”, “Azimut”, “Irmina” : des bandes dessinées de prix

    A quelques jours du festival d’Angoulême, et après l’ACBD, plusieurs médias et associations ont ...