Forban, François Troukens (scénario), Alain Bardet (dessin). Editions Le Lombard, 112 pages, 17,95 euros.

    Quand les braqueurs encagoulés pointent le lance-roquettes vers le fourgon, l’un des trois convoyeurs de fonds ne tremble pas. Frank sait précisément ce qui va se passer et combien il va empocher. Ce premier coup spectaculaire a lancé la carrière de criminel de François Troukens,  ex-ennemi public n°1 de Belgique, aujourd’hui repenti. Il lance aussi le récit de Forban, très inspiré de son histoire personnelle, donc.

    Frustré par une existence qu’il ne maîtrise pas, Frank choisit le banditisme, d’abord pour faire la nique au système, aussi pour mener la grande vie. Entre argent, adrénaline et gros calibres, Frank vit à 300 à l’heure. Mais même à cette cadence, on finit par être rattrapé. Par la réalité, par les flics aussi.

    Servi par un noir et blanc nerveux et percutant signé Alain Bardet, Forban va au delà du portrait de criminel et signe avec finesse une charge contre le milieu carcéral et sa capacité à marginaliser des hommes dont le lien avec le monde et ses normes est ténu. Un plaidoyer coup de poing, plus empreint d’humanité qu’il n’y paraît au premier coup de feu.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'AIMEJ'AIME
    1
    WOUAHWOUAH
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les légendaires “Jean-Guy” du Québec reparaissent

    La légende des Jean-Guy, Claude Cloutier. Editions La Pastèque, 56 pages, 16 euros. Parution ...

    Le “Psikopat” finit en beauté

    Comme pour la santé, c’est lorsqu’on ne l’aura plus que l’on prendra conscience de ...

    Le chef-d’oeuvre monstre de l’année

    Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, Emil Ferris. Editions Monsieur Toussaint-Louverture, 416 pages,  ...

    Des anges… et une sorcière

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Une guerre d’enfer

    Les divisions de fer, tome 1: commando rouge, Jean-Luc Sala (scénario), Ronan Toulhoat (dessin). ...