Good morning Vietnam Journal

     Vietnam Journal, Don Lomax. Editions Delirium, 144 pages, 20 euros.

    Sa signature, c’est Scott Neithammer, mais les GI’s l’appellent “Journal”. Correspondant de guerre pour un grand magazine américain, il débarque au Vietnam en 1967, avec l’idée à ce que ses papiers ressemblent à ceux des autres: “Des interviews de généraux, des analyses stratégiques de la campagne contre l’insurrection communiste et les décomptes des pertes“. Mais il se rend vite compte que c’est sur le terrain que s’écrit l’histoire. La vraie.

    Embarqués en première ligne, dans des postes avancés, il va croiser de drôles de types, comme un agent de la CIA infiltré dans les zones frontalières du Laos et du Cambodge et à moitié fou, un pilote d’hélicoptère Huey haut en couleur, un journaliste télé prêt à tout même au pire pour avoir ses sujets ou un soldat nostalgique de son vieux fusil M14. Journal va aussi avoir pas mal d’anecdotes, comme cette vareuse porte-bonheur qu’il endosse en souvenir d’un camarade ou une belle et triste histoire d’un maître chien. Autant d’évocation d’une sale guerre où chacun s’enfonce chaque jour un peu plus dans la folie, récit du quotidien des soldats de base paumés dans cette jungle infernale.
    Scott “Journal” Neithammer n’existe pas. Mais Don Lomax est bien, lui, un vétéran du Vietnam. Et les récits de cet album – premiers de la série –  sont nourris par les événements qu’il a vécu comme les autres soldats de la “première vague” de 1965, pendant la montée en puissance américaine décidée par le président Johnson. Affecté à une unité de maintenance, il va multiplier les corvées, mais aussi les croquis et les notes sur cet engagement US, toute chose qui se retrouvent dans ses planches, leur donnant un incontestable air de vérité documentaire, notamment lorsqu’il décrit les fameux hélicoptères UH-1 – les “Huey”, jeep aérienne emblématique du conflit – ou, plus prosaïquement l’évacuation des déchets d’un campement avancé dans la jungle.
    Plus proche d’Apocalypse Now que de Rambo, pouvant se comparer à Vietnam 1965 de Joe Kubert par son témoignage vécu, mais en moins militariste sans être pour autant antimilitariste, Vietnam Journal est surtout une illustration sans fioritures de la réalité du combat des GI’s au plus près du terrain.
    Le style graphique, hyperéaliste, en noir et blanc, rappelle les “pulps” de guerre. Et le choix d’une édition en petit format, broché accentue encore cette impression. Mais, comme d’habitude avec les albums Delirium, l’édition est soignée, enrichie d’une préface de Gary Reed, premier éditeur américain du livre et ponctuée, entre chaque chapitre, de reproductions de “fiches de soldats disparus”.

    Inédit en France, ce Vietnam Journal est bien un intéressant journal sur la guerre du Vietnam.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Retour sur TER

    TER, tome 2 (sur 3): le guide, Rodolphe (scénario), Christophe Dubois (dessin). Editions Daniel ...

    Maria de tous les seins… Pin up and down

    Star fuckers, tome 1: la belle et les bêtes, Alcante et Gihef (scénario), Dylan ...

    Waldo, polar fait maison

    Waldo, Lorraine les Bains. Editions Lapin, 128 pages, 20 euros. On connaissait la mention ...

    L’amour est dans le pré avec Rabaté

    La 5e roue du tracteur, Pascal Rabaté (scénario), François Ravard (dessin). Editions Futuropolis, 80 ...

    Winter (Station) is coming

    Winter Station, Christophe Bec (scénario), Christi Pacurariu (dessin). Editions Glénat. 128 pages, 9,99 euros. Quand ...

    Buffalo Runner ou la longue nuit du western

    Buffalo Runner, Tiburce Ogier. Editions Rue de Sèvres, 80 pages, 17 euros. Tiburce Ogier ...