La biquette du Traquemage s’achève

    x Traquemage, tome 3: Entre l’espoir et le fromage, Wilfrid Lupano (scénario), Relom (dessin). Editions Delcourt, 56 pages, 14,95 euros.

    C’est fort judicieusement que les auteurs et l’éditeur ont placé un résumé des épisodes précédents en page de garde de ce troisième et ultime album de la quête du Traquemage. Car il est vrai qu’il s’en passé des choses depuis que le modeste berger Pistolin s’est vu contraint de partir en guerres contre les mages plutôt que de faire son fromage (le réputé Pécadou). Arrivé à ce stade de ses aventures, Pistolin a déjà réussi à anéantir le mage Kobéron et même à se débarrasser du trop collant enchantieur Merdin. Certes, la fée Pompette a malencontreusement changé la dernière cornebique de Pistolin, la fidèle Myrtille en un étrange animal mi-chèvre – mi-dragon. Et la malchance va s’accentuer quand tous sont capturés par les marchands d’esclaves qui les amènent à Grââvos, la capitale de la magie, qui s’apprête à connaître sa traditionnelle Grande foire de la magie (et sa tout aussi traditionnelle hécatombe de traquemagiens, traquemageux, traquemagites et autres sectes schismatiques heureuses de se retrouver pour mourir en martyrs). Mais c’est aussi là que les Mages tiennent leur banquet annuel. Des geôles à la table royale du château, Dieu sait comment Pistolin va pouvoir s’y prendre. Ah ! justement, Dieu va être de partie (le joli clin d’oeil à Michel-Ange en couverture était déjà un indice…). Mais le démon va aussi s’en mêler…
    A part ça, on va enfin comprendre ce qui relie, depuis les temps mythologiques, le berger Pistolin, sa cornebique et les mages.

    Pas évident, évident de parvenir à tenir le fil entre la grosse plaisanterie, les jeux de mots à la subtilité relative et un univers d’heroïc-fantasy sinon crédible, du moins maintenant un minimum de cohérence. Bien sûr, comme le précise tout aussi judicieusement la quatrième de couverture: “Plus qu’un récit d’aventure, plus qu’un manifeste écologiste, Traquemage pose tout simplement les bases d’un nouveau genre littéraire : la rural fantasy fromagère non pasteurisée, aux gros laids crus.”

    C’est donc à cette aune qu’il faut juger cette trilogie pleine de fantaisie rurale, d’humour absurde et de second degré qui fait sourire de bout en bout, dans une ambiance qui fait encore plus songer, dans ce tome 3, au Sacré Graal des Monthy Python par sa loufoquerie parfaitement maîtrisée. Le trait caricatural, voire grotesque, et un peu froid de Relom apporte une touche de distanciation supplémentaire à l’ensemble. Et Wilfrid Lupano, entre ses Vieux fourneaux et son superbe univers azimuté, fait encore montre de toute sa verve et de toute son imagination débordante et réjouissante.

    En tout cas mages et fromages vont bien ensemble. Et l’on peut même penser que cette saga vieillira bien et prendra un fumet de plus en plus fleuri.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Zep dans le sexe à corps perdus

    Esmera, Zep (scénario), Vince (dessin). Editions Glénat, 24 euros. A la rentrée dernière, avec ...

    Sur le sentier de l’après-guerre

    Le sentier des reines, Anthony Pastor. Editions Casterman, 128 pages, 20 euros. 1920, au ...

    Histoire d’eau et de Bianco

    Jasmine, Le concours de flaques d’eau, Guillaume et Thomas Bianco. Editions P’tit Glénat, 32 ...

    L’Amérique inconquise

    Jour J, tome 13. Colomb Pacha, Fred Duval,  Jean-Pierre Pécau,  Fred Blanchard et Emem. ...

    Mutafukaz, derniers combats

    Mutakukaz: V (tome 5), Run. Editions Ankama, 160 pages, 14,90 euros. Bel épilogue pour ...