Une pension sous tension

     La pension Moreau, tome 2: la peur au ventre, Benoît Broyart (scénario), Marc Lizano (dessin). Editions de la Gouttière, 48 pages, 14 euros.

    La vie suit son – terrible – cours à la pension Moreau. Comme d’habitude, ou presque. Puni pour ses frasques passées, Paul est revenu transformé et tout docile de ses deux mois de cachot. A moins que cette attitude ne soit qu’une stratégie pour nourrir la résistance des jeunes pensionnaires. Une réaction qui s’avère d’autant plus nécessaire qu’Emile, lors d’une de ses escapades nocturnes a vu une scène horrible. Et compris pourquoi les élèves de la pension Moreau sont toujours le même nombre, même si de nouveaux inscrits arrivent dans l’établissement. Et l’urgence s’impose, car Paul est désormais en tête de la liste des enfants à faire disparaître.

    Volume charnière de cette trilogie, ce deuxième tome glisse plus encore du côté du conte macabre avec les révélations successives sur le fonctionnement de la pension, mais aussi sur la nature profonde de l’encadrement de l’établissement dont l’aspect zoomorphe se révèle ici… assez naturel finalement.
    L’ambiance est toujours aussi sombre, à peine atténuée par le dessin caricatural et les grosses têtes des personnes, qui accentuent cependant l’aspect fantasmatique du récit. Et les derniers rebondissements de l’intrigue donnent envie de vite connaître la suite et la destinée de tous ces pauvres enfants de la pension Moreau.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Jeanne d’Arc renaît de ses cendres en Normandie

    Jeanne d’Arc, de feu et de sang, Eho (scénario), Paillou (dessin). OREP éditions, 72 ...

    Un album qui ne manque pas de bouteille

    In vino veritas, Corbeyran (scénario), Luca Malisan (dessin), éditions Glénat, 48 pages, 13,90 euros. ...

    L’enfer de Dante remis au goût du jour

    En enfer avec Dante, Michael Meier, d’après Dante Alighieri. Editions Casterman, 136 pages, 19 ...

    L’ombre flamboyante des Elfes

    Elfes, tome 8: la dernière ombre, Olivier Peru, Bileau. Editions Soleil, 56 pages, 14,50 ...

    Shelton & Felter sortent bien de la mélasse

    Shelton et Felter, tome 1: la mort noire, Jaques Lamontagne. Editions Kennes, 48 pages ...

    Thorgal tous azimuts

    Les mondes de Thorgal. Kriss de Valnor, tome 3 : Digne d’une reine. Yves ...