L’adieu en dessins à Jacques Chirac

    L’annonce du décès de Jacques Chirac, ce jeudi 26 septembre peu avant midi, suscite un nombre conséquent d’hommages… dont déjà quelques dessins de presse et caricaturistes dès ce jour même. Etoffé par les dessins de presse de ce vendredi. Petit florilège (appelé à s’enrichir au fur et à mesure des découvertes).

    Le superbe portrait dessiné de Jaques Chirac, fait par Morchoisne (co-auteur des impérissables “Grandes Gueules) en 2011

    Pour commencer, une évocation par Martin Vidberg, chroniqueur émérite de “l’actu en patates” sur le site du Monde. Un des plus rapides à proposer son dessin-hommage décalé.

    Source d’inspiration, plus historique, chez Frizou (auteur inconnu de moi jusqu’ici, mais au joli trait) qui rappelle le fameux échange du débat de l’entre deux tours de la Présidentielle 1988 où Jacques Chirac s’efforçait de s’extirper de son rôle de Premier ministre (“je ne suis pas ici le Premier ministre et vous n’êtes pas le Président”… où François Mitterrand le renvoyait d’un définitif “Monsieur le Premier ministre”…)

     

    Autre source d’inspiration historique chez Allan Barte (auteur par ailleurs d’albums de bande dessinée aussi loufoques que désopilants comme Napalm Forever ou Les survivants de la révolte finale de l’apocalypse...), qui rappelle l’échange sévère d’un Jacques Chirac à l’accent anglais improbable face à un militaire israélien à Jérusalem en 1996.

    Alex, pour le Courrier picard, ce vendredi, fait aussi référence au caractère du défunt Président, dans un registre plus “franchouillard” de proximité.

    Autre source d’inspiration politico-fruitière pour Chaunu, dans l’Union (de Reims), avec un dessin affiche pleine page, et ce slogan de la campagne 1995 qui fit beaucoup pour la consommation des pommes (avant que les électeurs ne se sentent, à leur tour, pris pour ce fruit, peut-être ?).

    Chirac, une certaine idée de la France et de Paris, rappelle Man, dessinateur du Midi libre.

    Et n’oublions pas Bernadette Chirac, semble dire Goubelle, pour la Charente libre, grande médiatrice des pièces jaunes. Avec une vision, pour le coup, guère flatteuse d’un Jacques Chirac grabataire.

    Autre vision, politiquement grinçante, pour Urbs, dans Sud Ouest, qui rappelle, à propos, quelques propos et attitudes moins consensuels de Jacques Chirac.

    Enfin, notons ce clin d’oeil de James, sur twitter, qui poste une planche de son dernier album avec Ravard, Chères élites... qui nous ramène au premier dessin

    Enfin, toujours dans le registre des “recyclages”, on peut exhumer ce dessin canadien de Cost, réalisé en 2013, mais qui conserve toute son actualité, dans son salut à l’un des derniers “dinosaures politiques” français.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    2
    WOUAHWOUAH
    1
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une maison de la plage pleine de vie

    La Maison de la plage, Séverine Vidal (scénario), Victor L. Pinel (dessin). Editions Marabulles ...

    Avec Linette, c’est le pied !

    Les pieds qui poussent, Catherine Romat (scénariste), Jean-Philippe Peyraud (dessin). Editions de la Gouttière, ...

    Le diamant noir du Kebek

     Kebek, Philippe Gauckler. Editions Daniel Maghen, 88 pages, 19,50 euros. Tout a commencé par ...

    Un “Spirou” exceptionnel pour Charlie Hebdo

    Comme annoncé, le magazine Spirou a sorti ce vendredi un numéro hors série en ...