Le monstrueux face-à-face Hitler-Staline

     Face-à-face Hitler – Staline, Arnaud Delalande et Hubert Prolongeau (scénario), Eduardo Ocana (dessin),  Sylvaine Scomazzon (couleurs). Editions Robinson, 64 pages, 14,95 euros.

    Ce “face à face” entre Hitler et Staline inaugure une nouvelle collection, aux éditions Robinson (Hachette) visant à mettre en scène des affrontements marquants de l’Histoire (Jésus Christ et Ponce Pilate, Robespierre et Danton, etc.). Et ce premier tome s’imposait en ce 80e anniversaire de la signature du pacte germano-soviétique.

    C’est en effet le 23 août 1939 qu’est signé à Moscou ce pacte de non-agression qui va changer la face du monde et, à cours terme, concourir au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Et, au-delà de l’engagement à ne pas s’attaquer, le pacte contient aussi une partie “secrète” ou les deux puissances se partagent notamment la Pologne et les Etats baltes. Libéré sur le front Est, Hitler pourra alors lancer son blietzkrieg et se concentrer sur la Grande-Bretagne. L’alliance tacite tiendra jusqu’à l’été 1941 lorsque le chancelier nazi, trop impatient et sûr de faire plier Churchill, rompra le pacte en attaquant l’URSS. L’opération Barbarossa surprendra Staline, mais grâce à la résistance et au sacrifice des Russes, l’hiver aidant, l’Allemagne connaîtra son premier revers dans les rues glacées de Stalingrad. Moment de bascule accentué par l’engagement américain après Pearl Harbor… Staline prendra alors sa revanche, emmenant l’armée rouge jusqu’à Berlin puis occupant une moitié de l’Europe.

    Cet album, et cette nouvelle série s’inscrit dans le regain d’intérêt pour la bande dessinée historique “personnifiée” – manifestée notamment avec la collection “Ils ont fait l’Histoire” (Glénat/Fayard). En doublant la dose, donc.

    Pas d’historien associé, ici, mais deux scénaristes aguerris (et Hubert Prolongeau a déjà scénarisé La Jeunesse de Staline). Les coulisses de ce pacte germano-soviétique et sa mise en perspective géopolitiques sont brillamment et intelligemment expliquées ici, entre discussions stratégiques et scènes de bataille. L’interprétation psychologisante des réactions des deux dictateurs est forcément plus sujet à caution, mais n’entrave en rien la bonne compréhension des événements.

    De quoi faire de cet album un bon ouvrage de vulgarisation historique. Malheureusement, le rendu graphique n’est franchement pas à la hauteur. Faute de temps, peut être, si l’ensemble est bien rythmé le dessin est assez sommaire, les portraits des différents protagonistes assez méconnaissables (loin du beau dessin réaliste de couverture, signé Fabrice Le Henanff)… Et puis je ne suis pas sûr qu’il y avait des sapins et de la neige sur la Place rouge de Moscou, durant l’été 1941 !

    Cet aspect visuel n’est sans doute pas l’intérêt premier d’un tel album, mais la faiblesse du trait devient franchement agaçante. La confrontation des deux dictateurs était suffisamment monstrueuse pour ne pas, en plus, la rendre difforme.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Douce Nuit

    Le Sourire de la Nuit, Roxane Marie Galliez (texte), Eric Puybaret (illustration), Editions La ...

    Retour vers le futur de la nouvelle ligne claire

    Adam Clarks, Régis Hautière (scénario), Antonio Lapone (dessin). Editions Treize étrange (Glénat), 64 pages, ...

    Voyage dans la terre, au milieu

    Aslak, tome 2 : le mât du milieu, Hub, Weytens, Michalak, éditions Delcourt, 48 ...

    Une page noire s’ouvre de nouveau

    Les lumières de la France, tome 1: la comtesse Eponyme,  Sfar, éditions Dargaud, 64 ...

    Un parfum d’enfance au Québec frenchement bien

     French Kiss 86, Michel Fallardeau, éditions Glénat (coll.Québec), 160 pages, 20 euros. Michel Fallardeau ...

    Les bleus reverdissent

    Les Tuniques bleues, tome 58: les Bleus se mettent au vert, Raoul Cauvin (scénario), ...