Les Mentors: l’enfant se présente bien

     Les mentors, tome 1: Ana, Zidrou (scénario), Francis Porcel (dessin). Editions Grand Angle / Bamboo. 44 pages, 14,50 euros.

    C’est incontestablement ce que l’on peut appeler une entrée en matière choc. Dans une maternité de Barcelone, en novembre 1998, une troupe d’hommes en noir et armés pénètre dans la salle d’accouchement où Ana est en train de donner naissance à son bébé. Ils massacrent toute l’équipe médicale et s’emparent de l’enfant, laissant la mère agoniser sur la table de travail… avec une bombe dans l’utérus ! Grâce à une gynécologue, Ana va survivre. Vingt ans plus tard, recluse dans un petit village près de Murcie, passant pour une demi-folle, elle continue à rechercher son enfant.
    Elle va, par hasard, croiser la route de Joye, escort-girl rousse flamboyante et arnaqueuse de haut vol en cavale vers le Maroc. Alliées de circonstances d’abord, les deux femmes vont progressivement s’apprivoiser. Jusqu’à une révélation qui va remettre bien des choses en perspective.

    Au duo Porcel-Zidrou on doit le magnifique récit sur 14-18 Les folies Bergère, mais aussi les contes médiévaux doux-amers Le Bouffon et Chevalier Brayard. Des oeuvres également sombres mais d’une grande subtilité. Dans cette nouvelle série, à l’image de la séquence inaugurale, le récit est nettement plus direct et percutant. Renforcé par un dessin plus réaliste, fin et soigné, par Francis Porcel.

    Une série B aux allures de thriller mêlé de road-movies qui n’en est encore qu’à ses prémisses dans ce premier épisode d’exposition. Et, une fois intégrée la surprise des premières pages, les personnages prennent vite une forte consistance. Et si l’intrigue demeure encore bien floue, elle accroche indéniablement le lecteur. Sans même parler du cliffhanger qui clôt ce premier album et semble indiquer une nouvelle orientation dans le tome 2.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Seule survivante

    Seul survivant, tome 2 : Bossa nova club, Christophe Martinolli et Thomas Martinetti (scénario), ...

    Black Joke 2 : Le jeu continue

    BLACK JOKE, t.2, Masayuki Taguchi, Rintaro Koike, ed. Ankama, 192 pages, 6,95 euros. A ...

    Infinity 8 prend du volume

    Infinity 8, Lewis Trondheim, Zep (scénario). Editions Rue de Sèvres, 96 pages. 17 euros. ...

    Des Vieux fourneaux toujours au poil !

    Les vieux fourneaux, tome 2: Bonny and Pierrot, Wilfrid Lupano (scénario), Paul Cauuet (dessin). ...

    Le jour des morts-vivants à Rome

    12 heures plus tard, le matin des morts-vivants, Zerocalcare. Editions Cambourakis, 112 pages, 18 ...

    Avec Esteban, l’aventure c’est l’aventure

    Esteban, tomes 1 (Le baleinier), 2 (Traqué), 3 (La survie) et 4 (Prisonniers du ...