1 barbare, 1 princesse, des blorgs des gags à tout va !

    Game over, tome 11: Yes, I can, Midam, Adam & Thitaume. Mad Fabrik, 48 pages, 10,95 €

    Game over ! Comme à l’accoutumée, cette nouvelle série de gags en une page du petit barbare se termine très mal pour les protagonistes. Coincé entre les blorks, la princesse et sa déveine habituelle, le petit barbare, avatar virtuel de Kid Paddle n’a que peu de chances de remporter la partie et, il faut l’avouer, à notre grand plaisir, ses créateurs ne font rien pour l’aider.

    L’usage de potions magiques aux effets surprenants et corrosifs, de modernes réacteurs dorsaux ou la queue du marsupilami ne sont pas toujours adaptés à l’univers baroque et déjanté de ce jeu vidéo où évolue notre petit barbare. Pour cet amoureux platonique (et qui voudrait ne pas être que cela) de la princesse de ses rêves, tout est prétexte à de mauvaises rencontres. Si humour noir et non sense flirtent toujours dans un délicieux délire absurde, on notera que les fins de partie sont moins marquées par le triomphe (attendu) des blorgs que par le mauvais caractère de la princesse. Ce qui, en un sens, est normal. C’est une fille et les jeux vidéo, tous les mâles bourrés de testostérone le savent,  c’est des affaires de mecs !

    Deux personnages, une conclusion fatale impérative sous forme de gag, pas de texte, le tout en une planche, des contraintes parfaitement maîtrisées qui font de cette série bien rodée un petit chef d’œuvre et ce nouvel opus se coule parfaitement dans ce moule exigeant.  Pari réussi également pour Patelin, nouveau scénariste de la série.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    • Annett Kisselburg

      fabuleux post, merci beaucoup.

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Toujours très Cool

    Jack Cool, tome 2: Acide soit-il, Jack Manini (scénario), Olivier Mangin (dessin). Editions Grand ...

    XIII en fin de cycle

    XIII, tome 24 : l’héritage de Jason Mac Lane, Yves Sente (scénario), Ioui Jigounov ...

    Une Croisade pour rien

    Les aigles décapitées, Tome 25 : Au nom du roi, Michel Pierret. Editions Glénat, 48 ...

    La petite fille pirate des Caraïbes

    Lili Crochette et Monsieur Mouche, tome 1: le fléau du bord de l’eau, Joris ...

    La quête con de l’espace de Fabcaro et Fabrice Erre

    Mars !, Fabcaro (scénario), Fabrice Erre (dessin). Editions Fluide glacial, 74 pages, 15 euros. ...

    Un album pour bien commencer la rentrée

    Une année au lycée, tome 2: deuxième guide de survie pédagogique en milieu numérique, ...