Un nouvel enchantement au Louvre

    UN ENCHANTEMENT, de Christian Durieux, editions Futuropolis/Le Louvre, 72 pages, 17 euros.

    Les éditions Futuropolis et  le musée du Louvre poursuivent leur (fructueuse) collaboration, inaugurée voilà six ans avec le futuriste Période glaciaire, de Nicolas de Crécy. Après Marc-Antoine Mathieu et ses déambulations oubapiennes dans les sous-sols du musée Yslaire, qui avec Jean-Claude Carrière, évoquait superbement la genèse révolutionnaire du lieu, Araki et son adaptation manga (seul petit loupé de la série) et Liberge, qui se penchait sur les étranges soirées des surveillants, c’est  Christian Durieux qui livre ici sa perception romancée du musée. Avec la rencontre improbable entre un vieux politicien et une jeune femme (réelle, fantasmée ?) seuls une nuit dans les couloirs du Louvre et face aux merveilles de la Renaissance italienne ou des grands classiques français. Dans le musée, exceptionnellement fermé, on célèbre donc la fin de carrière politique d’un ministre des finances passablement cynique et aigri, au chapeau curieusement mitterrandien. Fuyant cette réception qui l’ennuie et son entourage qu’il méprise, parti dans la galerie Denon déserte, il croise une étrange jeune femme devant “La vierge et l’enfant en majesté” de Cimabue. Départ d’une fuite poétique et légère d’un tableau à l’autre avec cette délicieuse présence fantômatique qui l’entraînera jusqu’en pèlerinage à l’île de Cythère, au coeur du tableau de Watteau…

    Le trait et l’intrigue sont plus simples que dans les précédents albums, le tout baignant dans des teintes brunes. Christian Durieux, dans la postface, explique très bien sa démarche : “Les grands musées sont comme les grandes villes : vus de l’extérieur, leur grandeur impressionne, à l’intérieur, ce sont des villages, de minuscules parcelles où l’aventure personnelle peut naître et se déployer.” Et ce récit est le résultat  de cette “grande aventure intime dans ce grand décor“. Sans atteindre la force évocatrice de Crécy ou la profondeur absurde de Mathieu, à sa façon, cet Enchantement produit aussi son effet.

    Et, comme d’habitude, un lexique pédagogique rappelle la liste des oeuvres représentées au cours de l’album. De quoi inciter à aller se balader au Louvre… même en journée et avec un peu plus de monde…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un Z qui veut dire zozo

    Z comme don Diego, tome 1:  Coup de foudre à l’hacienda, de Fabcaro et ...

    La règle de 3 du Saint-Suaire

    TROIS CHRISTS de Denis Bajram, Fabrice Neaud et Valérie Mangin, ed.Quadrants (Soleil), 86 pages, ...

    Damien Cuvillier se jette à l’eau

    LES SAUVETEURS EN MER, t.1 : Alerte à Pen Drû, de Gérard Cousseau et ...

    La vie d’otage au jour le jour

    S’enfuir: récit d’un otage, Guy Delisle. Editions Dargaud, 432 pages, 27,50 euros. Quittant pour ...

    Kris et Pendanx se lancent dans une nouvelle série à train d’enfer

    Nouveau récit historique et épopée romanesque, Svoboda exhume la légion tchèque, un épisode fascinant ...

    Mattéo, Ermo, la Guerre et la révolution espagnole : Terre et liberté… d’inspiration

        Mattéo, quatrième époque: août-septembre 1936, Jean-Pierre Gibrat. Editions Futuropolis, 64 pages, 17 ...