A la santé de Martha !

    XIII mystery_Martha_8_couvXIII Mystery, tome 8: Martha Shoebridge, Frank Giroud (scénario), Colin Wilson (dessin). Editions Dargaud, 56 pages, 11,99 euros.

    Faisant son apparition dès la troisième planche du premier album de la saga (pour la quitter, tuée en sauvant XIII, une quarantaine de pages plus tard), Martha Shoebridge, à défaut de longévité, avait l’antériorité pour légitimer son spin-off. C’est donc fait. Et plutôt bien.

    Martha Shoebridge joue en effet un rôle essentiel au tout début de l’histoire, puisqu’elle sauve XIII et diagnostique son amnésie dans Le Jour du soleil noir. Très tôt disparue, on ne saura en revanche que peu de choses de cette grosse femme généreuse : un passé de médecin et une erreur médicale qui avait suscité son renvoi et, semble-t-il, l’avait plongé dans l’alcool avant qu’elle vienne échouer à Peacock Bay. On apprend ici que son histoire a été en fait nettement plus liée à celle des protagonistes de l’histoire. Jeune médecin obstétricien à l’Hôpital Bellevue de New York, Martha va en effet vivre une histoire d’amour avec William Sheridan, le futur président assassiné par Steve Rowlands. Mais les intrigues politiques et le tempérament volage de Sheridan vont mettre fin à l’idylle. Un choc qui sera à l’origine de l’alcoolisme de la jeune femme. Avant que la relation amicale qu’elle avait maintenu avec Sheridan ne la replonge, encore plus dramatiquement, dans une situation inextricable…

    Trente ans après sa première apparition dans la série, Martha fait un retour aussi réussi qu’inattendu, une “seconde chance” en forme de lente déchéance pour celle qui aura donc été, finalement, toujours victime des manigances de William Sheridan. Les fils avec la série initiale sont ici habilement tissés par Frank Giroud (spécialiste des intrigues complexes et imbriquées). Avec un petit climax de roman noir qui, pour être un brin artificiel, n’en apporte pas moins son lot de suspense et de dramaturgie dans ce one shot. Pas gâtée par la vie, Martha ne l’est pas vraiment non plus par Colin Wilson, dont le trait se montre parfois approximatif. Mais l’ensemble est prenant et offre une jolie boucle pour se prolonger dans le premier album de XIII.

    XIII mystery_Martha_8_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Et si l’humour, c’était aimer Fabcaro ?

    Et si l’amour, c’était aimer ? Fabcaro. Editions 6 pieds sous terre, 56 pages, ...

    Vache de vie…

    Coeur glacé, Gilles Dal (scénario), Johan de Moor (dessin). Editions Le Lombard, 62 pages, ...

    Mistinguette, peace and blog

    Mistinguette, tome 3: La reine du collège, Amandine, Greg Tessier, éditions Jungle, coll. Miss ...

    L’art d’Artemisia

    Artemisia, Nathalie Ferlut (scénario), Tamia Baudouin (dessin). Editions Delcourt, 72 pages, 15,95 euros. Sortie ...

    “Avril et le monde truqué” : Tardi et Legrand, les arts appliqués

    L’histoire d’un monde truqué, Benjamin Legrand – Tardi. Editions Casterman, 136 pages, 25 euros. ...

    Zombies néchronologies, l’amoral de l’histoire

    Zombies néchronologies, tome 3: la peste, Olivier Peru (scénario), Stéphane Bervas (dessin). Editions Soleil, ...