Abélard réussit à monter au ciel

    ABELARD, tome 2: Une brève histoire de poussière et de cendre, de Renaud Dillies et Régis Hautière, ed. Dargaud, 64 pages, 13,95 euros.

    Un trimestre à peine après la parution du premier volume, le second tome d’Abélard vient clore la petite histoire poétique de Renaud Dillies et Régis Hautière. Une fin, touchante et poétique, à la hauteur des espoirs nés avec la première partie de ce joli diptyque.

    Toujours parti pour décrocher la Lune pour la fille qu’il aime, et pas échaudé par ses premières déconvenues, Abélard – le petit poussin naïf et son drôle de chapeau délivrant quotidiennement des bouts de papiers contenant des pensées philosophiques – poursuit sa route vers l’Amérique.

    Grâce à l’aide de Gaston, ours bourru croisé à la fin de l’album précédent, Abélard parvient à monter avec son ami sur un paquebot d’émigrants à destination de New York. Mais cette dernière étape ne sera pas la moins difficile. Confronté à la bêtise brute et brutale de membres d’équipage et à quelques désillusions, Abélard connaîtra un destin tragique…

    Les qualités du premier tome se confirment encore ici, dans un style encore plus expressif et émouvant. A travers l’univers animalier et fantaisiste, et si personnel, de Renaud Dillies, Régis Hautière distille petites leçons de vie et vrais sentiments d’humanité. Ce qui est certain, c’est que comme Gaston, on n’oubliera pas de sitôt le petit poussin et ses maximes, dont cette dernière : “La grande leçon de la vie, c’est que parfois, ce sont les fous qui ont raison“. Et les poètes qui en imaginent et en dessinent les aventures.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un album de pure évasion

    La grande évasion : le labyrinthe, Mathieu Gabella, Stefano Palumbo, éditions Delcourt, 64 pages, ...

    Marzi surfe toujours sur la vague de sa jeunesse polonaise

    Marzi, tome 7: nouvelle vague, Marzena Sowa (scénario), Sylvain Savoia (dessin). Editions Dupuis, 56 ...

    Chapeau, le Chat !

    Le Chat passe à table, Philippe Geluck. Editions Casterman, coffret de 2 albums de ...

    Les désirs de Monsieur, la force de sa servante

    Monsieur désire ? Hubert (scénario), Virginie Augustin (dessin). Editions Glénat, 128 pages, 17,50 euros. ...

    L’esprit incandescent d’Antonin Artaud

    L’esprit rouge, Antonin Artaud, un voyage mexicain Maximilien Le Roy (scénario), Zéphir (dessin). Editions ...

    Morgane de toi

    Morgane, Simon Kansara et Stéphane Fert (scénario), Stéphane Fert (dessin). Editions Delcourt, coll.Mirages, 144 ...