Alexandrin, c’est le pied !

    Alexandrin ou l’art de faire des vers à pied, Pascal Rabaté (scénario), Alain Kokor (dessin). Editions Futuropolis, 96 pages, 22 euros.

    Monsieur Alexandrin de Vanneville est poète ambulant, “arpentant les chemins de terre ou de bitume, par le vent et par la pluie“, mendiant de la rime (et non du slam), qu’il pratique au quotidien. Sa rencontre avec Kevin, un jeune fugueur qui devient son auxiliaire, va lui donner l’occasion de revivre. Occasion de belles rencontres, redécouverte d’un amour et d’une paternité trop fugitives. Mais le retour de la solitude va s’avérer ensuite pesante, jusqu’à tarir la source des rimes et faire disparaître l’auteur de ceux-ci. Mais “partout se trouve la beauté” et “l’émerveillement s’apprend et se transmet“…

    Pascal Rabaté et Alain Kokor sont, chacun à leur manière, des poètes du 9e art. Dans un univers quotidien transfiguré pour le premier, plus onirique pour le second.
    Pour naturelle qu’elle puisse paraître, leur première union avec cet album est une jolie réussite. Fiction en vers et long poème en dessin, cet Alexandrin mêle, avec un grand bonheur, les qualités des deux auteurs.
    Le récit, tendre et chaleureux – malgré son épilogue mélancolique et doux-amer – est porté au plus haut par le dessin léger aux douces couleurs pastel, dorées et bleutées, de Kokor. Conte d’apprentissage entre le vieil homme et l’enfant et regard décalé sur le monde d’aujourd’hui.
    La fusion des deux univers d’auteurs s’effectue de belle manière et le charme opère, pour donner naissance à un petit bijou de grâce et d’humour, dont la leçon finale laissera une trace marquante. Un des plus jolis albums de l’année et incontestablement le plus poétique.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Enola, 3 en 1 pour cette fin d’année

     Enola et les animaux extraordinaires, recueil tome 1 à 3, Joris Chamblain (scénario), Lucile ...

    Drôles de lascars

     Pizza Roadtrip, El Diablo, Cha, éditions Ankama, 80 pages, 14,90 euros. Un vrai pote, ...

    Un vrai peplum

    Golias, tome 1 : Le roi perdu, Le Tendre et Lereculey. Editions Le Lombard, 48 pages, ...

    Pour les Classiques, on attend Patrique

    Les classiques de Patrique, Delphine Panique. Editions Gallimard bande dessinée, 112 pages, 20 euros. ...

    Riff Reb’s revient en vieux Loup de mer

    Le loup des mers, Riff Reb’s d’après le roman de Jack London, éditions Soleil, ...