Alice toujours nulle part ailleurs

    Alice au pays des singes, livre 2, Tébo (scénario), Kéramidas (dessin). Editions Glénat, 48 pages, 13,90 euros.

    Toujours pas sortie d’auberge, cette pauvre Alice ! Après s’être retrouvée par erreur dans la jungle de Tarzan dans le tome 1, l’héroïne de Lewis Carrol est projetée cette fois au “pays de Nulle part”, celui du Capitaine Crochet et de Peter Pan, ce dernier ayant la sale manie de transformer ceux qu’il croise en crocodiles, grâce à une potion secrète. Et Alice va se retrouver contrainte de partir avec le pirate à la poursuite de l’enfant sauvage et de son antidote. Après une rencontre avec un kraken, tout le monde rebascule, de nouveau, dans la jungle du pays des singes, croisant une “mère nature” un peu agacée de tout ce tumulte…

    Tébo et Kéramidas poursuivent leur détournement joyeux des grands classiques de la littérature jeunesse – y ajoutant ici un clin d’oeil aux Pirates des Caraïbes de Disney. Le tout passé au mixer délirant d’un scénario qui prend un malin plaisir à renverser les perspectives. Ainsi, cette fois, le méchant Capitaine Crochet ne l’est pas tant que ça et Peter Pan s’avère particulièrement agaçant. Et c’est avec joie que l’on retrouve  les figures du premier épisode, le gros tigre et Eddy le mandrill blanc.

    Toujours aussi joliment dessiné et rythmé, ce tome 2, ne démérite pas, même s’il ne bénéficie plus de l’effet surprise du précédent.

    Et, au vu de la dernière case, Alice devrait encore bientôt arpenter – et désintégrer – quelques autres contes traditionnels.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Impostures 2: nouveaux détournements de personnages majeurs

    Impostures, tome 2, Romain Dutreix. Editions Fluide Glacial, 56 pages, 14 euros. La bande ...

    Les trois petits cochons bien (re)chargés

    Les 3 petits cochons reloaded, Mo/CDM (scénario), Pixel Vengeur (dessin). Editions Fluide glacial, 46 ...

    “Saltiness”, road-trip de douce folie

    Saltiness, tome 1, Minoru Furuya (scénario et dessin). Editions Akata, 210 pages, 8,30 euros. ...

    “Siné mensuel” sans peur

    Nouveau numéro, percutant, de Siné Mensuel. Riche et varié. Siné Mensuel parvient à faire, ...

    Pirate d’eau douce

    L’homme aux bras de mer, Simon Rochepeau (scénario), Thomas Azuélos (dessin). Editions Futuropolis, 176 ...

    Chili, la mémoire bien vivante des vaincus

    Vaincus mais vivants, Maximilien Le Roy (scénario), Loïc Locatelli-Kournwsky (dessin). Editions Le Lombard, 128 ...